Rose: «Je n’aurais jamais espéré une seconde arriver là où je suis aujourd'hui»
Publié

Rose: «Je n’aurais jamais espéré une seconde arriver là où je suis aujourd'hui»

MONDORF-LES-BAINS - Rose viendra en concert le 3 mai au festival Saveurs culturelles du monde, au Casino 2000. Auparavant, elle a répondu à nos questions.

Rose. (dr)

Rose. (dr)

«L’essentiel»: Quel rôle l’écriture joue-t-elle dans votre vie quotidienne?
Rose: Je n’ai pas d’heure fixe. Je ne me dis pas: «C’est aujourd’hui que j’écris». Mais ça m’arrive quand même au moins une fois par jour que je note des mots, une phrase dans un de mes carnets. Après, je vois ce que je peux garder. En ce moment, je n’ai pas trop de temps pour prendre ma guitare car je donne beaucoup de concerts. Pour composer, j’ai besoin d’être chez moi pendant trois à quatre jours. J’attends alors la fin de la tournée pour prendre ma guitare et me mettre à composer.

Y a-t-il des endroits qui vous donnent particulièrement de l’inspiration?
J’ai déménagé dans un autre appartement en septembre et peu après, je suis partie en tournée. Autrefois, c’était mon lit, mais pour le moment, je n’ai pas encore trouvé de lieu qui m’inspire plus que ça. Lors de la tournée, j’ai mon ordinateur avec moi et je préfère me mettre dans un café.

Faire de la musique professionnellement, était-ce toujours un rêve pour vous?
Oui, un rêve au premier sens du terme, un rêve qui me paraissait irréalisable, complètement abstrait. Mais maintenant, je suis sur scène et j’ai mon propre album! Je n’aurais jamais espéré une seconde arriver là où je suis aujourd’hui.

Comparée à d’autres artistes, vous avez commencé votre carrière plutôt tard. Est-ce un avantage?
Oui, c’est un grand avantage. Je n’ai pas écrit autant il y a encore deux ans et j’écrivais beaucoup moins bien. Je pense que j’aurais pu réussir encore plus tard. Peut-être qu’un an supplémentaire m’aurait aidée pour savoir encore plus exactement ce que je veux.

Qu’aimez-vous le plus lors des tournées?
J’aime beaucoup être sur scène, ce qui fait évidemment partie des tournées. Mais ce sont surtout les voyages qui me plaisent et la complicité qui se crée en groupe. Quand je rentre chez moi à Paris, je suis inadaptée à la vie. Je commande par exemple à manger. Lors de la tournée, on nous assiste. C’est comme une grande colonie de vacances, et faire ça à 30 ans, c’est plutôt rare.

Imaginons que vous partez en tournée et que vous avez oublié quelque chose d’important. Quel objet devrait l’être pour que vous vous disiez: «Oh, quel cauchemar!».
Ce serait tout ce qui appartient aux préparatifs de scène: maquillage et fer à cheveux. Pour moi, une heure avant le concert, c’est un rituel de me coiffer, maquiller et de mettre ma tenue de scène.

Le moment déclencheur pour faire votre premier album, a été une rupture. Un artiste a-t-il besoin de périodes dures pour être créatif?
En général, je ne peux pas le dire parce que c’était mon premier album. J’espère que des événements positifs m’inspirent aussi. Mais en général, j’écris mieux quand je suis seule. Encore maintenant en tournée, quand je suis dans ma chambre d’hôtel, que j’ai un peu le blues et que certaines personnes me manquent.

Sentez-vous une certaine pression par rapport à votre second album?
Oui. Par exemple «La Liste», qui a le plus marché, n’est pas ma chanson préférée. Les radios, les fans, ils la voulaient. Je n’en étais pas consciente avant. Maintenant, je suis trop loin de «La Liste». J’écris et je sens la pression. Mais je suis certaine qu’il est possible de faire un album qui plaise aux gens et aussi à moi.

Recueilli par Kerstin Smirr

La musicienne

À l'âge de 28 ans, Rose sort son premier album, «Rose», en septembre 2006. La chanteuse-compositeur folk a auparavant travaillé en tant qu'institutrice. Rose est née et a grandi à Nice.

Un festival qui invite les musiques du monde

Le festival Saveurs culturelles du monde se déroule du 1er au 3mai au Casino 2000 de Mondorf-les-Bains. Le programme:

1er mai:

Mister Oz invite Sarah Klenes, Sascha Ley, David Goldrake, Thomas Dutronc, Micky Green et JB & les affranchis.

2 mai:

André Mergenthaler, Alice s'émerveille, Raul Paz, Ours, Alifair et The Tricks.

3 mai:

Raftside, Salvatore Caltabiano, Rose, dream catcher, Frédéric Lerner et DJ Paulette.

Plus d'infos sur www.casino2000.lu

Ton opinion