«Letzbang» – S'envoyer en l'air grâce à une appli Facebook

Publié

«Letzbang»S'envoyer en l'air grâce à une appli Facebook

LUXEMBOURG - Vous rêvez de coucher avec certains de vos amis Facebook mais vous n'osez pas franchir le pas? LetzBang, une application du réseau social, vous aide à conclure…

Le principe est assez simple: vous mettre en relation avec vos amis Facebook qui sont partants pour un coup d'un soir.

Le principe est assez simple: vous mettre en relation avec vos amis Facebook qui sont partants pour un coup d'un soir.

Capture d'écran

Fin janvier, était lancé aux États-Unis l'appli Facebook «Bang with Friends» ("coucher avec des amis" en français). Le principe est assez simple: vous mettre en relation avec vos amis Facebook qui sont partants pour un coup d'un soir. Quand vous sélectionnez les «amis» Facebook avec lesquels vous voulez conclure, ces derniers ne le sauront qu'à la condition d'avoir eux-mêmes installé l'appli et de vous avoir vous-même sélectionné parmi les candidats potentiels. Un deal donnant/donnant. Depuis peu, le Luxembourg a droit à sa propre version: LetzBang.

L'essentiel Online: Les utilisateurs de LeztBang sont-ils des «nerds» qui ont des problèmes pour parler à un partenaire dans la «vraie vie»? Pourquoi être anonyme?

L'équipe de LetzBang: Non, bien au contraire. Comme tout le monde connaît tout le monde au Luxembourg, il est difficile d'opérer une telle plate-forme, qui se rapporte à un seul pays. Les collègues de «Bang With Friends» ont également utilisé l'anonymat à leurs débuts.

Certains se plaignent du fait que les amis Facebook deviennent des objets sexuels et cela sans le vouloir. Que répondez-vous à ces personnes?

Soyons honnêtes. L'instinct de reproduction est le produit de notre évolution. Le Luxembourg est très conservateur. Oui, il y a des critiques mais à la fin c'est la curiosité qui l'emporte.

Aux États-Unis plusieurs personnes ont pointé du doigt un problème de confidentialité car l'appli accède aux données Facebook de l'utilisateur. Comment comptez-vous préserver la vie privée de vos utilisateurs?

On ne sait jamais ce que Facebook nous prépare pour l'avenir. Nous devons donc nous tenir au courant, et gérer chaque changement au mieux. Il est important de souligner que rien n'est stocké chez nous à part les deux identifiants Facebook et l'adresse e-mail (sinon vous ne pourriez pas prendre contact!). De plus, les paramètres de l'application sont conçus de sorte que seules les personnes d'au moins 17 ans peuvent y accéder. Et puis n'oublions pas que c'est juste un projet amusant, pour que ça bouge au Luxembourg.

Combien d'utilisateurs comptez-vous actuellement?

C'est dur à chiffrer. Mais un grand merci à la page Facebook «Spotted: Lëtzebuerg» qui a posté un message sur son mur. Cela nous a beaucoup aidés. Ce soir-là et le lendemain, le site a été visité près de 3 000 fois, et ce malgré les nombreuses critiques négatives qui ont été postées en commentaires. Sinon on pense que près de 1 500 personnes ont conclu, ce qui n'est pas mal pour un pays comme le Luxembourg, où la sexualité est encore un sujet très tabou.

(Michel Thiel/L'essentiel Online)

Ton opinion