Justine Piluso – Sa descente aux enfers après «Top Chef»

Publié

Justine PilusoSa descente aux enfers après «Top Chef»

L’ex-candidate de «Top Chef», Justine Piluso, a vécu des moments très difficiles, après son passage dans l’émission culinaire.

Après la fermeture de son premier restaurant en décembre 2019, Justine Piluso espère en ouvrir un autre, un jour.

Après la fermeture de son premier restaurant en décembre 2019, Justine Piluso espère en ouvrir un autre, un jour.

Avec sa bonne humeur à toute épreuve, Justine Piluso, 27 ans, aura marqué les esprits des téléspectateurs lors de sa participation dans la onzième saison de «Top Chef», sur M6 en 2020. Même si elle n’a pas remporté la victoire, la jeune cheffe a toujours gardé son éternel sourire, au risque d’en agacer certains.

Cependant, après son passage dans l’émission, tout a basculé pour Justine. Il faut dire qu’avant de passer à la télé, elle avait dû fermer son premier restaurant, à Paris en 2019, ouvert deux ans plus tôt avec son mari, Camille. Le Capiollo avait été classé en tête de classement par TripAdvisor, mais victime de son succès, l’établissement n’était plus assez grand pour accueillir les clients toujours plus nombreux. Le couple avait donc décidé de le vendre, afin d’en acquérir un plus spacieux, par la suite.

Période difficile

Or, la soudaine notoriété de la Parisienne, grâce à «Top Chef», lui a mis une pression folle sur les épaules. Justine et Camille pourraient-ils cartonner autant avec un autre resto?

«Cette période est la plus difficile qu’on ait traversée. C’était cauchemardesque, on était pris dans un tourbillon médiatique. On pleurait, j’étais devenue squelettique à force de maigrir, confie la cuisinière à Télé Star. Je souhaite donc que le prochain marche aussi bien, mais il faudra que l’on soit prêt. Le buzz on doit savoir le gérer».

En attendant de relever ce nouveau défi, Justine est de retour sur le petit écran avec son émission culinaire «Batch Cooking», le dimanche à 10h30 sur Téva. Elle y présente un concept qui consiste à cuisiner en une seule fois pour toute la semaine.

(L'essentiel/Ludovic Jaccard)

Ton opinion