Copenhague – Sa virée chez les tigres lui coûte la vie
Publié

CopenhagueSa virée chez les tigres lui coûte la vie

Un homme de 21 ans entré par effraction dans l'enclos des tigres du zoo de Copenhague est mort, mercredi. La police enquête et la thèse du suicide semble la plus probable.

Un jeune homme a été découvert mort mercredi matin dans l'enclos des trois tigres (300kgs chacun) du zoo de Copenhague, visiblement tué par les fauves, a-t-on appris auprès du zoo et de la police. Cet homme de 21 ans était un Afghan qui avait été naturalisé danois en juin, a indiqué un porte-parole de la police, Lars Borg. Les causes exactes de sa présence n'ont pas été officiellement confirmées mais de nombreux détails viennent privilégier la thèse du suicide.

Son cadavre a été découvert à l'arrivée des premiers employés, à 7H30 (5H30 GMT). «Il a été attaqué par les tigres. On l'a trouvé allongé sur le sol», a rapporté M. Borg. Le zoo a précisé que la victime était entrée par effraction. «Quand le personnel du zoo est arrivé au travail ce matin, il a été dans une situation très désagréable. Durant la nuit de mardi à mercredi, un jeune homme avait forcé l'entrée du zoo et la grille de l'enclos des tigres, où il est mort», a écrit la direction sur son site internet.

La police chargée de l'enquête précisait que toutes les normes de sécurité, dont des patrouilles de gardes avec chien, avaient été respectées. De plus, les tigres ne seront pas euthanasiés comme c'est habituellement le cas dans les attaques mortelles. C'est la première fois en 152 ans d'existence du zoo de Copenhague qu'un «visiteur» est tué par un animal, selon The Copenhagen Post. En 2009, un employé du zoo de Naestved s'était suicidé dans des conditions similaires, en volant les clés de l'enclos des tigres.

(L'essentiel Online)

Ton opinion