Tour de Suisse – Sagan s'impose, Cunego prend le pouvoir

Publié

Tour de SuisseSagan s'impose, Cunego prend le pouvoir

Au terme d'un final spectaculaire, le Slovaque Peter Sagan s'est imposé à Grindelwald, lors de la 3e étape du Tour de Suisse. L'Italien Cunego, deuxième du jour, endosse le maillot jaune.

Damiano Cunego endosse le maillot jaune. (Reuters)

Damiano Cunego endosse le maillot jaune. (Reuters)

L'étape ultracourte - 107 km - entre Brigue-Glis et Grindelwald s'est donc conclue par un changement de leader. Tout s'est joué dans l'imposante montée - 16 km - de la Grande-Scheidegg, empruntée pour la troisième fois seulement par le Tour de Suisse. La course était alors menée par les derniers rescapés d'une longue échappée d'une trentaine de coureurs partis avant l'ascension du col du Grimsel. Parmi eux, Andy Schleck, Jakob Fuglsang, Peter Sagan et Laurens Ten Dam, de sérieux clients. Andy Schleck n'a pas hésité à se sacrifier pour son coéquipier Fuglsang. Le Luxembourgeois a mené pratiquement toute la montée de la Grande-Scheidegg avant de lâcher prise à 2 km du sommet.

Derrière, Cunego produisait un effort extraordinaire pour boucher un écart de plus de 2' sur les hommes de tête. Le leader de l'équipe Lampre les rejoignait à 500 mètres du sommet et se lançait dans une descente vertigineuse. L'Italien, qui occupait la deuxième place au classement général à 16'' du Colombien Juan Mauricio Soler, réussissait un numéro de haute-voltige. Seul Sagan parvenait à le suivre et à revenir sur lui en bas de la descente après avoir vécu une belle frayeur.

Au sprint, Sagan faisait parler sa puissance et remportait son sixième succès de la saison après trois bouquets plus le classement général du Tour de Sardaigne et une victoire d'étape au Tour de Californie.

Cunego, vainqueur d'une étape du Tour de Romandie à Romont cette année et déjà deuxième dimanche à Crans-Montana est désormais bien placé pour remporter son premier Tour de Suisse. Les deux prochaines étapes seront placées sous l'égide des sprinters. L'Italien devrait revenir sur le devant de la scène jeudi avec la sévère ascension vers Malbün.

La quatrième étape emmènera mardi les coureurs de Grindelwald à Huttwil dans l'Emmental sur 198,4 km, sans difficulté notoire.

(L'essentiel Online/ats)

Ton opinion