Nouvelle équipe – Sagan veut «révolutionner le cyclisme»

Publié

Nouvelle équipeSagan veut «révolutionner le cyclisme»

Le double champion du monde espère que sa nouvelle équipe lancera une «révolution dans le cyclisme», espérant triompher en 2017 dans les classiques et le Tour de France.

Peter Sagan a participé à un rassemblement avec sa nouvelle équipe, Bora-Hansgrohe.

Peter Sagan a participé à un rassemblement avec sa nouvelle équipe, Bora-Hansgrohe.

AFP/Jose Jordan

«L'objectif pour l'année qui vient restera le même», selon le cycliste Peter Sagan: de bonnes performances dans les classiques et sur le Tour de France, a expliqué le Slovaque de 26 ans lors d'une conférence de presse dans la station balnéaire de Gandie, près de Valence (Espagne). Peter Sagan s'exprimait lors de la présentation de l'équipe allemande Bora-Hansgrohe, qui l'a recruté pour trois ans après sa belle saison 2016 et a organisé ses premiers entraînements dans la région.

Peter Sagan, qui courait depuis 2015 pour l'équipe russe Tinkoff, a conservé en octobre à Doha le maillot arc-en-ciel de champion du monde de cyclisme. Pour la seule année 2016, il a remporté une grande classique, le Tour des Flandres, le titre européen, conquis en septembre en Bretagne, et le maillot vert du Tour de France. «Avec cette équipe, je crois qu'on peut commencer une révolution dans le cyclisme», s'est félicité Peter Sagan selon un communiqué de sa nouvelle équipe, où va également courir le Polonais Rafal Majka.

L'équipe Bora Hansgrohe (ex Bora Argon) va se concentrer sur le Tour de France et la Vuelta, a précisé ce dernier. «Leo (Konig), moi et Peter (Sagan) je crois que l'on peut avoir un grand rôle», a déclaré Majka. Dans un entretien publié sur le site Internet de l'équipe, son directeur sportif Enrico Poitschke avait déclaré en octobre qu'elle tenterait de remporter au moins une des cinq courses classiques ou monuments du cyclisme (Milan-San Remo, Tour de Flandres, Paris-Roubaix, Liège-Bastogne-Liège, Tour de Lombardie) et de conserver le maillot vert au Tour de France, entre autres.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion