Décès – Sage Stallone mort depuis une semaine

Publié

DécèsSage Stallone mort depuis une semaine

La police n'a pas découvert tout de suite le corps de Sage Stallone, dont le décès reste un mystère. Les hypothèses se contredisent.

Sage Stallone était acteur et réalisateur.

Sage Stallone était acteur et réalisateur.

dr

Retrouvé vendredi chez lui, Sage Stallone, le fils de Sylvester, serait en fait mort trois ou quatre jours auparavant, a révélé une source policière au site TMZ.com. La date du décès pourrait même remonter à une semaine. C'est sa femme de ménage qui l'a découvert sans vie. Elle venait voir comment il allait car sa mère, Sasha Czack, n'arrivait pas à le joindre et s'inquiétait.

Une overdose serait la cause du drame, plusieurs flacons de médicaments ayant été retrouvés près du corps du jeune homme de 36 ans, selon TMZ. Une hypothèse que semblent accréditer les propos de Robert Rhine, rédacteur en chef du magazine Girls And Corpses, qui a fait un shooting photo avec Sage en mai dernier. L’homme de presse a confié à TMZ que le fils de Sylvester Stallone était «sous l’influence de substances», qu’il «bredouillait et avait du mal à marcher».

Sage allait se marier

Ceci contredit les propos de l’avocat et ami de longue date du jeune homme, George Braunstein. «Je ne l’ai jamais vu boire ou prendre de la drogue», a-t-il dit dans une interview à E!News. Et l’homme d’ajouter que lorsque la mère de Sage est venue identifier le corps de son fils dans sa maison, elle n’a vu aucun flacon de médicaments.

L’avocat a précisé que Sage «était très créatif, énergique et plein de vie. Il n’était pas déprimé et n’avait pas de problèmes». Selon Braunstein, le jeune homme avait d’autant moins besoin de médicaments qu’il était dans une période particulièrement heureuse de sa vie puisqu’il allait se marier dans une semaine. Interrogé par Radaronline.com, un ami du défunt a aussi soulevé le fait que Sage était en bonne santé et clean.
L’autopsie, qui sera pratiquée ces prochains jours, devrait déterminer les causes de la mort.

(L'essentiel Online/Myriam Genier)

Ton opinion