Emplois – Sal. Oppenheim licencie les 2/3 de ses salariés

Publié

EmploisSal. Oppenheim licencie les 2/3 de ses salariés

Deutsche Bank va supprimer 500 postes au sein de sa filiale de banque privée Sal. Oppenheim, également implantée au Luxembourg.

La banque est notamment implantée au Luxembourg. On ne sait pas si les salariés vont être touchés ou non par ces suppressions de postes.

La banque est notamment implantée au Luxembourg. On ne sait pas si les salariés vont être touchés ou non par ces suppressions de postes.

AFP

Cette cure d'amaigrissement drastique, parmi les 780 salariés de la banque dont le siège est à Cologne, devrait être mise en œuvre d'ici à la fin mars 2014 au plus tard. C'est une information du quotidien bavarois Süddeutsche Zeitung, qui cite «plusieurs personnes proches du dossier». Une porte-parole de Sal. Oppenheim a confirmé un projet en ce sens, mais elle n'a pas voulu préciser de chiffre, se contentant d'évoquer un plan «d'envergure».

Ces suppressions d'emplois doivent prochainement débuter, mais les représentants du personnel craignent le pire. «Dans un délai si court, on ne pourra pas rendre socialement acceptables ces suppressions. Il y aura des licenciements secs», a estimé l'un d'eux, cité par le journal. La banque est notamment implantée au Luxembourg. On ne sait pas si les salariés vont être touchés ou non par ces suppressions de postes.

Sal. Oppenheim appartient depuis 2010 à Deutsche Bank, mais le métier de la banque privée et de la gestion de patrimoine, qui est la spécialité de Sal. Oppenheim, est actuellement très compliqué en raison de la frilosité des clients, liée à la crise dans la zone euro, explique le journal.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion