Drame en Italie – Sara S., tuée par sa cousine et son oncle

Publié

Drame en ItalieSara S., tuée par sa cousine et son oncle

L'homme qui a avoué le meurtre de l'adolescente italienne retrouvée morte dans un puits ne serait pas le seul auteur du crime. Sa fille l'aurait aidé.

Sabrina M., 22 ans, aurait participé au meurtre de Sarah S., 15 ans.

Sabrina M., 22 ans, aurait participé au meurtre de Sarah S., 15 ans.

Nouveau rebondissement dans l'affaire de l'homicide de Sarah S., l'adolescente italienne disparue depuis le 26 août dernier et retrouvée morte il y a deux semaines. Michele M., l'oncle, qui avait affirmé dans un premier temps avoir tué et violé la jeune fille de 15 ans, continue de vider son sac. Il accuse maintenant sa fille Sabrina M., la cousine de la victime, de l'avoir aidé.

«Sabrina M., 22 ans, doit répondre des accusations de séquestration de personne et homicide volontaire», a fait savoir aux médias italiens le procureur de la république Franco Sebastio. La fille de l'oncle tueur, qui risque la prison à perpétuité, aurait attiré Sarah S. dans le garage où a été commis le meurtre. Elle aurait «retenu sa cousine pendant que Michele M. lui passait la corde au cou pour l'étrangler.»

Drame qui passionne l'Italie

D'après l'homme de loi, le mobile de l'homicide serait une question familiale. Sabrina M., aurait aidé son père à éliminer Sarah S., parce que cette dernière menaçait de dénoncer les cas d'attouchements sexuels que Michele M., lui aurait fait subir à maintes reprises. Sabrina M. a démenti ces allégations. «Papa m'a piégée. Il est devenu fou. Je n'ai rien fait. Vous vous trompez, ce n'est pas moi», a-t-elle écrit dans un SMS envoyé à sa sœur depuis la prison et dont le «Corriere della Sera» a eu connaissance.

Le meurtre de Sarah S. fait les choux gras de la presse italienne depuis le 26 août dernier. C'est à cette date que Sarah S., une adolescente de 15 ans, est portée disparue à Avetrana, au sud de l'Italie. Après les aveux de l'oncle, il y a deux semaines, son corps était retrouvé en décomposition dans un puits de la région. La mère de la jeune fille avait en outre appris la mort de sa progéniture en direct télévisée créant la polémique dans la Péninsule.

L'essentiel Online avec atk

Ton opinion