Ski Freestyle – Sarah Burke est décédée
Publié

Ski FreestyleSarah Burke est décédée

Neuf jours après s'être gravement blessée, la skieuse s'est éteinte à l'hôpital de Salt Lake City. Elle avait 29 ans.

La Canadienne Sarah Burke, une des meilleures spécialistes mondiales de ski half-pipe, est décédée jeudi, à Salt Lake City, où elle avait été hospitalisée le 10 janvier après s'être sérieusement blessée lors d'une chute pendant une séance d'entraînement privée.

Elle était une pointure du freestyle féminin, avec notamment quatre victoire aux X-Games, la compétition de référence du milieu. Sacrée championne du monde de ski half-pipe en 2005, elle avait pris la 4e place des Mondiaux, l'an dernier à Park City, précisément où elle a eu son accident.

Blessures irréversibles au cerveau

Les autorités du centre médical de l'Université de l'Utah ont indiqué que Sarah Burke était décédée à 9h22 en présence de sa famille, à l'âge de 29 ans. Selon les médecins, la skieuse est morte des suites de blessures irréversibles au cerveau.

La skieuse de Colombie-Britannique avait lourdement chuté dans un half-pipe de la station de l'Utah et avait été plongée dans un coma artificiel pour soulager la pression sur son cerveau.

Favorite aux Jeux de Sotchi

Le half-pipe sera discipline olympique aux JO-2014 à Sotchi (Russie). Sarah Burke, une pionnière de cette discipline chez les dames et une athlète très respectée de ses pairs, avait beaucoup milité en faveur de l'inscription de sa discipline au programme olympique. Elle aurait été une des grandes favorites pour la première médaille d'or olympique de ski half-pipe féminin de l'histoire.

La Canadienne s'est blessée dans le même half-pipe où le snowboardeur américain Kevin Pearce s'était très gravement blessé à la tête en décembre 2009 lors d'un entraînement. Après une longue convalescence, Kevin Pearce est remonté sur un snowboard le mois dernier pour la première fois depuis cet accident.

Sarah Burke laisse derrière elle son mari, Rory Bushfield, lui-même skieur acrobatique professionnel.

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion