Carla a accouché – Sarkozy auprès de sa femme et de sa petite fille

Publié

Carla a accouchéSarkozy auprès de sa femme et de sa petite fille

Nicolas Sarkozy est arrivé mercredi, à 23h, à la clinique de la Muette où son épouse Carla Bruni-Sarkozy a donné naissance à une fille.

«Pour l'instant on ne connaît pas le prénom de la petite fille», a précisé une source proche de l'entourage du couple présidentiel. L'accouchement a eu lieu «vers 19h-19h30, tout s'est bien passé», a dit une autre source de l'entourage.

C'est la première fois dans l'histoire de la République française qu'un président en exercice s'apprête à devenir père. L'Élysée a assuré qu'il ne communiquerait pas sur la naissance de cet enfant. Le président Nicolas Sarkozy s'était rendu pendant une demi-heure, mercredi après-midi, à la clinique de La Muette (Paris XVIe) auprès de son épouse Carla Bruni-Sarkozy, qui y avait été admise dans la matinée. Il s'était ensuite rendu à Francfort pour s'y entretenir pendant près de deux heures, mercredi soir, sur l'avenir de la zone euro avant le sommet européen de dimanche. Il a ensuite quitté l'Allemagne en début de soirée.

Nicolas Sarkozy a épousé l'ancien mannequin devenu chanteuse, le 2 février 2008. Âgé de 56 ans, il a déjà trois fils (Pierre, 26 ans, Jean, 25 ans, et Louis, 14 ans). Il est également une fois grand-père. Carla Bruni-Sarkozy, 43 ans, a eu un fils avec le philosophe Raphaël Enthoven, Aurélien, 10 ans.

«Je ne pense pas que l'on fasse un enfant en se posant des questions»

À plusieurs reprises Carla Bruni-Sarkozy avait fait état de son souhait d'avoir un nouvel enfant. Sa grossesse avait été annoncée le 17 mai par le père du président, Pal Sarkozy. Et le 26 mai, lors d'un sommet du G8 à Deauville, Mme Bruni-Sarkozy avait fait sa première apparition publique de femme enceinte. Elle avait prévenu début septembre qu'elle n'exposerait jamais son bébé aux médias et n'en montrerait jamais de photos.

Dans une de ses rares allusions à sa grossesse, dans une interview au Figaro, elle avait déclaré fin septembre: «Je ne pense pas que l'on fasse un enfant en se posant des questions», «Il arrive plutôt dans une sorte d'inconscience heureuse et c'est ainsi depuis la nuit des temps». «Je pense que l'instinct de survie se manifeste aussi avec le désir d'enfant», avait ajouté la femme du chef de l'État.

«Je vais m'en occuper»

«Quant au bébé, bien sûr, je vais m'en occuper, mais je ne vois pas pourquoi cela m'empêcherait de travailler», disait-elle, soulignant qu'elle était «très aidée» et n'avait pas «une vie difficile». Dans un entretien accordé lundi à France 2 pour l'émission «Compléments d'enquête» qui sera diffusée jeudi soir, la première dame a assuré qu'elle ne connaissait pas le sexe de son enfant à naître. «On s'est ménagé une surprise. Qui est forcément une belle surprise», a-t-elle confié.

Après avoir présidé comme d'ordinaire le Conseil des ministres puis déjeuné avec des députés centristes, Nicolas Sarkozy avait fait un bref passage dans l'après-midi, arrivé dans sa voiture blindée, à la clinique autour de laquelle un dispositif de sécurité a été mis en œuvre depuis début octobre. Les nombreux journalistes ont été soigneusement tenus éloignés du bâtiment. Lundi, la clinique de La Muette avait assuré que Carla Bruni-Sarkozy serait traitée «comme toutes les autres mamans». «On est dans les procédures habituelles», selon le directeur général de l'établissement, René Rousset. Il avait prévenu que son personnel suivait des consignes «très strictes» de confidentialité, qui «relèvent de l'obligation contractuelle des professionnels de santé».

Visite éclair de Sarkozy à la clinique de la Muette : les images

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion