Sarkozy répète son opposition à une Turquie européenne

Publié

Sarkozy répète son opposition à une Turquie européenne

STRASBOURG - Lors d’un débat à huis clos avec des parlementaires européens, le président français Nicolas Sarkozy a réaffirmé, hier, dans la capitale alsacienne, son opposition à une adhésion de la Turquie à l’Union européenne.

«Le président a dit que la Turquie était un pays de 100 millions d’habitants qui n’était pas en Europe mais en Asie mineure et qu’il ne voulait pas être celui qui allait expliquer aux écoliers français que les frontières de l’Europe se trouvaient en Syrie», a expliqué une source, qui a tenu à rester anonyme.

Ton opinion