Covid en Italie – Sceptique, il enlève son masque à oxygène et meurt
Publié

Covid en ItalieSceptique, il enlève son masque à oxygène et meurt

Un jeune homme de 28 ans, qui niait l’existence du virus, est resté campé sur ses positions jusque dans les derniers instants de sa vie.

Luigi est décédé en fin de semaine dernière.

Luigi est décédé en fin de semaine dernière.

Facebook

Luigi Cossellu est mort avec ses convictions. Pour ce jeune homme de 28 ans originaire de la région de Rome, le Covid-19 n’était qu’un mensonge et il était bien sûr hors de question qu’il se vaccine. Or, la quatrième vague n’a pas épargné l’Italien, qui a contracté le virus. Lorsque Luigi est arrivé à l’hôpital, le 16 janvier, les médecins ont tout de suite déterminé que son état était très préoccupant. Les spécialistes lui ont en effet diagnostiqué une grave insuffisance respiratoire due au virus, et le jeune homme a été transféré en soins intensifs le lendemain.

Malgré son état de santé dramatique, Luigi a refusé que le personnel médical lui vienne en aide. «Quand le patient, antivax convaincu, est arrivé à l’hôpital de Terracina, il avait déjà besoin d’un masque à oxygène et son état était critique. Il se l’était arraché, mais les médecins lui ont parlé et ont pu le convaincre de le remettre», explique au Corriere della Sera Silvia Cavalli, directrice générale de l’Agence sanitaire locale (ASL) de Latina. Elle ajoute: «Quand les patients non vaccinés arrivent à l’hôpital, ils n’en sont jamais à leurs premiers symptômes».

«On ne peut pas dire que c’est juste une grippe»

Luigi a certes fini par accepter le masque à oxygène, mais il était trop tard. Cinq jours après son hospitalisation, le jeune homme est décédé. Sur les réseaux sociaux, les proches de l’Italien pleurent un ami passionné de pêche, qui «était toujours souriant», rapporte Il Messaggero. «Personne n’a réussi à t’enlever ton sourire, et j’espère qu’il en ira toujours de même là-haut», peut-on notamment lire. «Les amis meurent, les grands-parents, les pères, les enfants, les amis sont enlevés par le Covid, donc on ne peut pas dire que c’est juste une grippe», a écrit un jeune homme prénommé Ermanno.

Ironie du sort, le père de Luigi lutte actuellement pour sa survie en soins intensifs dans le même hôpital. L’homme de 55 ans, qui a toujours refusé de se faire vacciner, a contracté le Covid-19 et a été placé sous respirateur.

(L'essentiel/joc)

Ton opinion