Espace / Luxembourg – Schneider n'a pas postulé à la tête de l'ESA

Publié

Espace / LuxembourgSchneider n'a pas postulé à la tête de l'ESA

LUXEMBOURG - L'ancien vice-Premier ministre, Étienne Schneider, a indiqué qu'il ne s'était pas porté candidat au poste de directeur de l'Agence spatiale européenne.

Étienne Schneider ne dirigera pas la tête de l'Agence spatiale européenne. Il a décidé de ne pas postuler au poste.

Étienne Schneider ne dirigera pas la tête de l'Agence spatiale européenne. Il a décidé de ne pas postuler au poste.

Énigmatique sur la question en août dernier, Franz Fayot, ministre de l'Économie, n'avait pas souhaité avancer de réponses hypothétiques sur la candidature, jugée déjà peu concrète, de son prédécesseur à la tête de l'Agence spatiale européenne (ESA).

Moins d'un moins plus tard, le gouvernement luxembourgeois n'aura visiblement pas besoin de se positionner sur la question, car Étienne Schneider a affirmé, ce mardi 1er septembre, au micro de la radio 100.7 qu'il n'était pas, ou plus, candidat au poste de directeur général de l'Agence spatiale européenne. Après avoir quitté son poste de vice-Premier ministre début février 2020, plusieurs médias avaient en effet annoncé une future nomination à l'ESA pour 2021.

Selon la radio 100.7, Étienne Schneider se concentrerait désormais pleinement sur le développement d'une société de conseils qu'il a créée, il y a peu. Et la radio de service public de rappeler également que la date limite d'une éventuelle candidature à un poste de directeur au sein de l'ESA était le lundi 31 août 2020. Ce ne sera donc pas Étienne Schneider qui succèdera à l'Allemand Jan Wörmer.

(fl/L'essentiel )

Ton opinion