Initiatives au Luxembourg – Se (re)mettre au sport fait partie des résolutions

Publié

Initiatives au LuxembourgSe (re)mettre au sport fait partie des résolutions

LUXEMBOURG - En ce début d'année, nombreux sont ceux à s'inscrire dans les salles de sport. Vraie motivation ou envie passagère?

Sailor s'est donné pour challenge de travailler sa force musculaire.

Sailor s'est donné pour challenge de travailler sa force musculaire.

L'essentiel

«Cette année, je me mets au sport». Voici une phrase qui revient souvent au moment d'aborder les bonnes résolutions de la nouvelle année. Et comme tous les ans, les salles de sport du Luxembourg voient le nombre de leurs inscriptions bondir. «La plupart font leur abonnement lors de la première semaine de janvier», observe une collaboratrice de Basic Fit, à Strassen.

Andrea, 23 ans, n'a pas perdu de temps et c'est d'un air déterminé qu'elle a renouvelé son inscription annuelle jeudi matin. «Après une première tentative qui a échoué en 2019, je sens que cette fois-ci c'est la bonne», se motive la jeune femme, qui compte fréquenter la salle «au moins trois fois par semaine».

Mais s'agit-il d'une vraie motivation ou plutôt d'une envie passagère? «Pendant les mois de janvier et février, les espaces sont pleins. En mars, les abonnés sont de moins en moins nombreux», explique-t-on chez Jims Fitness, à Beggen. «Tout dépend du mental et de la discipline de chacun. Ceux qui dépassent les trois mois restent généralement tout au long de l'année», note-t-on chez Athletic Center. Sailor, 17 ans, compte bien tenir le coup. «J'ai perdu 19 kilos sur deux ans. Cette année, je me dédie au renforcement musculaire», prévoit le lycéen de Junglinster. Ronald, 45 ans, est lui aussi déterminé à garder ses bonnes habitudes. «Je n'ai pas attendu le début de l'année pour travailler mon cardio».


(Ana Martins/L'essentiel)

Ton opinion