Concert au Luxembourg: Sean Paul, éternel prince de la fête

Publié

Concert au LuxembourgSean Paul, éternel prince de la fête

ESCH-BELVAL – La star du dancehall était de retour ce soir à la Rockhal, avec son cocktail de hits, en mode fiesta.

1 / 12

Vincent Lescaut/L'essentiel

Vincent Lescaut/L'essentiel

Vincent Lescaut/L'essentiel

Un immense drapeau de la Jamaïque derrière eux, un DJ et un MC faisaient monter la sauce à coup de «Are you ready» et autre «Pull up», des vidéos retraçaient les temps forts de sa carrière: Sean Paul sait s'y prendre pour alimenter sa propre légende.

Épaulé par ses musiciens, ses danseuses, un chanteur et une chanteuse, le patron du dancehall débarquait sur scène aux notes de «No Lie». La température montait d'un cran quand le Jamaïquain attaquait «Get Busy» puis «Got 2 Luv You», deux de ses hits indémodables.

L'essentiel

Le natif de Kingston allait chercher son public, le prenait par la main pour le guider sur le chemin de la danse. Difficile de résister aux vibes festives de Sean Paul, qui enchaînait à la vitesse d'un train à grande vitesse, et se lançait même dans une série de reprises en mode medley, avec notamment au menu «Bailando» d'Enrique Iglesias, «Shape of You» d'Ed Sheeran ou encore «Make it Clap» de Busta Rhymes.

Malgré deux albums parus ces deux dernières années, dont «Scorcha» au printemps dernier qui tentait de raviver la flamme, c'est surtout sur ses anciens hits que la star de 49 ans mettait le feu. Et on ne peut le lui reprocher, car Sean Paul sait toujours y faire.

La température ne redescendait pas, dimanche soir, à la Rockhal. Bien entouré, le prolifique Jamaïcain était souvent rejoint sur scène. Il ne manquait pas d'interpréter le méga-hit pop de Clean Bandit auquel il a participé, «Rockabye», en mode karaoké. Tout en craquant évidemment la dernière allumette sur... «Temperature».

(Cédric Botzung)

Ton opinion

0 commentaires