Groupe électroménager – Seb a connu une très bonne année 2017

Publié

Groupe électroménagerSeb a connu une très bonne année 2017

L'entreprise spécialisée dans les appareils électroménagers a vu son chiffre d'affaires bondir de 29,7% l'année dernière, grâce notamment à une acquisition.

Seb vent ses produits dans diverses régions du monde.

Seb vent ses produits dans diverses régions du monde.

AFP/David Bonnier

Le géant français du petit électroménager domestique SEB a annoncé mardi un chiffre d'affaires provisoire de 6,48 milliards d'euros pour 2017, un bond de 29,7% sur un an, grâce à l'intégration de l'allemand WMF. Celui-ci a été racheté fin 2016 pour 1,8 milliard d'euros et a contribué au chiffre d'affaires du groupe à hauteur de 1,15 milliard l'an passé (+5,5%).

Mais la croissance à périmètre et taux de change constants a aussi été solide l'an dernier (+9,2%), conformément à l'objectif fixé l'été dernier par le groupe de dépasser 7%. Dans sa principale région d'activité, la zone Europe-Moyen Orient-Afrique, SEB a enregistré une croissance de ses ventes de 7,6%. En France notamment, avec des ventes en hausse de 4,7% au quatrième trimestre et de 1,4% sur l'ensemble de l'année, le groupe a réalisé des «performances record», grâce au petit électroménager (aspirateurs, autocuiseur Cookeo, cafetières expresso...) qui a compensé un recul de son activité dans les articles culinaires, mis sur le compte de la «non-récurrence de programmes de fidélisation».

En Amérique du Nord, SEB a connu une «année difficile» aux États-Unis, en raison de difficultés de plusieurs enseignes de distribution face à l'essor très rapide du commerce électronique. Même si les facteurs perturbateurs aux États-Unis «sont toujours d'actualité», SEB explique avoir commencé à redresser la barre grâce notamment au «développement rapide» de ses ventes en ligne dans le pays et à la demande pour ses produits Krups.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion