Actualisé

Compte «My L'essentiel»Pourquoi faut-il s’enregistrer pour commenter?

L'outil commentaires de «L'essentiel» connaît un grand succès depuis des années. Cependant, un login est désormais nécessaire pour pouvoir commenter. Nous t'expliquons pourquoi.

Pour de nombreux utilisateurs, la lecture des commentaires sous nos articles est tout aussi excitante que les articles eux-mêmes. Pour la rédaction de L'essentiel aussi, c'est toujours un plaisir de voir que nos articles suscitent le débat. Mais pour que la discussion se déroule de manière respectueuse et afin de contribuer à la lutte contre la haine sur le web, seuls les utilisateurs enregistrés sur «My L'essentiel» pourront désormais commenter.

«Ces dernières années, et surtout depuis le début de la pandémie, nous avons constaté un durcissement constant du ton, jusqu'à atteindre un niveau insupportable de propos haineux», explique Philip Weber, responsable des rédactions en ligne de L'essentiel. «Nous ne voulons pas offrir de plateforme à ces trolls». Grâce à l'introduction de notre nouveau système, les utilisateurs qui ne respectent pas les règles de manière répétée peuvent se voir retirer le droit de commenter. «Cela n'a rien à voir avec une restriction de la liberté d'expression. Bien au contraire, les opinions sont toujours les bienvenues, confirme Philip Weber. Mais ceux qui viennent avec la seule intention d'insulter, désinformer, attiser la haine ou dénigrer l'opinion d'autrui, nous ne voulons pas les voir assis à la même ''table de discussion'' que nous».

Outre les dérives dans les propos, le nouveau système de connexion permet de prévenir un autre phénomène qui prend de l'ampleur: l'usurpation d'identité. À l'avenir, il ne sera plus possible de commenter des articles avec un pseudonyme – et donc au nom – d'une autre personne. «Le fait de pouvoir s'adresser à un utilisateur spécifique plutôt qu'à un pseudo totalement anonyme – que n'importe qui aurait pu saisir – améliore les possibilités de discussion», développe le responsable. Une fonction que de nombreux lecteurs souhaitaient depuis longtemps.

Cela représente pour nous une responsabilité non négligeable: un média comme L'essentiel est pénalement impliqué vis-à-vis des commentaires publiés sur son site, au même titre que les personnes qui les ont rédigés. Les dérives auxquelles nos modérateurs ont été confrontés, ces derniers mois, nous ont finalement contraints à adapter notre stratégie en matière de commentaires. L'obligation de s'enregistrer met fin à l'anonymat qui permettait de tels débordements.

(L'essentiel)

Ton opinion

45 commentaires