Réactions – Sécurité renforcée et tristesse au Luxembourg

Publié

RéactionsSécurité renforcée et tristesse au Luxembourg

LUXEMBOURG - Le Luxembourg est évidemment très attentif à ce qui se passe à Bruxelles, ce mardi. Aucune victime luxembourgeoise n'est pour l'instant à déplorer.


Editpress/Archives Editpress

Au Luxembourg, les mesures de sécurité ont été renforcées à l'aéroport. Côté trains, «nous nous attendons à des retards, on ne sait pas comment la situation va évoluer», a indiqué un porte-parole des CFL. Les trains circulent vers Arlon mais celui qui roulait vers Bruxelles, mardi matin, a été arrêté à Namur et va rentrer au Luxembourg, la gare centrale de la capitale belge étant fermée. Elle a rouvert à 16h.

Les polices des frontières luxembourgeoise, française et belge se sont déjà concertées et un plan spécial a été confirmé dans l'après-midi par Xavier Bettel. La police allemande effectue également des contrôles à la frontière germano-luxembourgeoise.

Bettel très touché

Une réunion regroupant les acteurs de l'antiterrorisme se tenait à 14h, au château de Senningen, suivie d'un conseil des ministres restreint à 16h30 avec le Premier ministre Xavier Bettel, les ministre de l'Intérieur, Dan Kersch, des Transports, François Bausch et de la Justice, Félix Braz. Le Premier ministre a ensuite donné une conférence de presse à 17h30 et s'est montré très touché.

Le président de la Chambre des députés, Mars Di Bartolomeo, a adressé deux courriers de condoléances, à son homologue belge et au Premier ministre, Charles Michel. «Ce matin, la capitale du Royaume de Belgique, capitale de l'Europe, vent d'être frappée par des attentats odieux, lâches et meurtriers. Cette terreur, ces actes de barbarie, rappelant cruellement les attentats de Paris en novembre dernier, nous ont touchés en plein cœur. Notre solidarité et notre détermination absolue à protéger nos valeurs communes seront nos meilleures armes contre les auteurs de telles actions criminelles».

«Solidarité la plus totale»

Le Grand-Duc a également présenté ses condoléances au roi des Belges. «Profondément bouleversés par le malheur qui frappe votre pays, la Grande-Duchesse et moi-même vous exprimons au nom du peuple luxembourgeois notre entière compassion. En ces heures très sombres, nous pensons avec recueillement aux victimes des attentats perpétrés à Bruxelles et à leurs familles. Soyez assurés de notre solidarité inconditionnelle dans la défense de nos valeurs communes».

La bourgmestre de la Ville de Luxembourg, Lydia Polfer, a quant à elle adressé un mot à son homologue bruxellois. «C'est avec consternation que nous avons appris la nouvelle (...) Le collège des bourgmestre et échevins de la Ville de Luxembourg et les habitants de la capitale partagent la douleur et l'effroi de vos citoyens et leur expriment leur solidarité la plus totale», a-t-elle déclaré.

De nombreux politiques ont réagi sur les réseaux sociaux.

(L'essentiel)

L'Uni évacuée pour un exercice

L'Université du Luxembourg a été entièrement évacuée ce mardi matin sur le campus Belval, aux alentours de 9h30. Une évacuation qui a provoqué rumeurs et interrogations dans le contexte très particulier des attentats de Bruxelles. Il ne s'agissait pourtant que d'un simple exercice programmé à l'avance. Une malheureuse coïncidence diront certains. Les étudiants et le personnel ont été rassemblés devant le bâtiment dans la matinée. Tout s'est terminé comme prévu, avant 10h.

Ton opinion