A New York – Serena Williams conserve son titre à l'US Open
Publié

À New YorkSerena Williams conserve son titre à l'US Open

La n° 1 mondiale a battu dimanche, en finale du tournoi du Grand Chelem la Biélorusse Victoria Azarenka (n°2) 7-5, 6-7 (6/8), 6-1 en 2h45.

Serena Williams a démontré une nouvelle fois toute sa force de caractère dimanche.

Serena Williams a démontré une nouvelle fois toute sa force de caractère dimanche.

AFP

Serena Williams, qui fêtera ses 32 ans le 26 septembre, s'est adjugé dimanche son 17e titre lors d'un tournoi du Grand Chelem dimanche à l'US Open. L'Américaine s'est imposée 7-5 6-7 (6/8) 6-1 face à Victoria Azarenka (n° 2) dans une finale qui durait 2h45.

Elle se retrouve ainsi à une longueur de ses illustres compatriotes Chris Evert et Martina Navratilova, 4es du classement des joueuses les plus titrées de l'histoire en Grand Chelem, mais reste à distance respectable de la recordwoman Margaret Court (24) et de Steffi Graf (22). Serena Williams a démontré une nouvelle fois toute sa force de caractère dimanche. La surpuissante Américaine était en effet contrainte de disputer un troisième set alors qu'elle avait mené 7-5 4-1 service à suivre.

Victoire lors de 67 des 71 matches disputés

Elle avait également servi à deux reprises pour le gain du match dans cette deuxième manche, à 5-4 et à 6-5, avant de se retrouver à deux points de la victoire à 6/6 dans le tie-break… Bien plus gênée par le vent que son adversaire dans les deux premiers sets, Serena Williams maîtrisait en revanche son sujet dans une manche décisive où elle ne perdait que 6 points sur son service. Elle profitait d'une double faute de Victoria Azarenka pour signer un premier break dans le quatrième jeu, enfonçant le clou en s'emparant une ultime fois de la mise en jeu adverse dans l'avant-dernier jeu. Son bras ne tremblait alors pas au moment de conclure.

Ce sacre vient confirmer, si besoin était, que la cadette des sœurs Williams est bien la meilleure joueuse de la planète. Elle a remporté cette année 67 des 71 matches qu'elle a disputés, soulevant neuf trophées dont deux en Grand Chelem (Roland-Garros et donc l'US Open). Sa motivation et son implication n'ont jamais paru aussi grandes. Depuis son élimination au 1er tour à Roland-Garros en 2012, elle affiche un bilan prodigieux de 98-5 !

Le chèque qui vient récompenser sa quinzaine new-yorkaise est à la hauteur de ces performances. Serena Williams va empocher pas moins de 3,6 millions de dollars (2,7 millions d'euros). Un bonus de 1 million (759 000 euros), dû à sa première place dans l'US Open Challenge - qui regroupe les tournois de préparation de l'ultime levée du Grand Chelem - vient en effet s'ajouter aux 2,6 millions promis aux vainqueurs des épreuves de simple de l'US Open.

(L'essentiel Online/ats)

Ton opinion