Roland-Garros – Serena Williams passe en quarts, Venus s'arrête là

Publié

Roland-GarrosSerena Williams passe en quarts, Venus s'arrête là

La cadette des sœurs Williams a vaincu Elina Svitolina, mercredi à Roland-Garros. L'aînée est tombée contre la Suissesse Timea Bacsinszky. Djokovic se qualifie dans la douleur.

Serena Williams n'a mis que 62 minutes pour se qualifier mercredi pour les quarts de finale de Roland-Garros aux dépens de l'Ukrainienne Elina Svitolina, battue en deux sets 6-1, 6-1. Le match, prévu initialement lundi, a été reporté de deux jours à cause de la pluie. Williams, âgée de 34 ans, atteint les quarts de finale pour la dixième fois en treize participations. Elle a remporté le tournoi à trois reprises (2002, 2013, 2015). L'Américaine, tenante du titre et N.1 mondiale, affrontera au prochain tour la Kazakhe Yulia Putinsteva (60e).

Sa sœur Venus, qui jouait en même temps, n'a en revanche pas franchi l'obstacle des huitièmes de finale. Elle a été battue par la Suissesse Timea Bacsinszky (9e) en deux manches (6-2, 6-4). L'an passé, la Suissesse était allée jusqu'en demi-finale. Elle avait perdu contre Serena Williams, qu'elle pourrait retrouver cette année au même stade.

Djokovic en tremblant

La Néerlandaise Kiki Bertens, 58e mondiale, a de son côté déjoué les pronostics contre l'Américaine Madison Keys (17e) pour s'imposer en deux sets 7-6 (7/4), 6-3 et accéder pour la première fois aux quarts de finale d'un tournoi majeur. C'est la onzième victoire d'affilée pour Bertens, lauréate, juste avant Roland-Garros, du tournoi de Nuremberg en sortant des qualifications. À Paris, elle avait réalisé un exploit au premier tour en éliminant l'Allemande Angelique Kerber, N.3 mondiale et vainqueur de l'Open d'Australie. Contre Keys, redoutable au service, la Néerlandaise a limité les fautes directes (13 contre 27) et a dominé du fond du court.

Chez les hommes, Novak Djokovic s'est qualifié dans la douleur contre l'Espagnol Roberto Bautista Agut. Le match avait commencé mardi avant d'être interrompu par la pluie. Le N.1 mondial avait raté son premier set disputé la veille sous le crachin. Mercredi, par une atmosphère encore chargée d'humidité mais sans pluie, Djokovic n'a pas eu la partie facile. Il a même été breaké dans le quatrième set (2-4) avant de revenir. «Roberto est un très bon joueur sur terre battue. J'ai la sensation d'avoir joué trois matchs contre lui. Physiquement et mentalement, ce n'était pas facile mais je suis très content d'avoir fini aujourd'hui», a-t-il dit.

(L'essentiel/AFP)

Ton opinion