Musée insolite – Seriez-vous prêt à servir votre tête sur un plateau?

Publié

Musée insoliteSeriez-vous prêt à servir votre tête sur un plateau?

Ouvert depuis 2015, la folie du Musée des Illusions continue de se propager à travers le monde, avec des prochaines ouvertures en Europe.

A girl poses at the "Head on a Platter" illusion of Zagreb's Museum of Illusions on May 23, 2021, a museum inspired by a US science TV show called "Brain Games" that creators wanted as a place where visitors could be entertained while stimulating their grey cells, and now they have licensed franchises from New York to Kuala Lumpur. - The museum displays dozens of optical illusions, including the visitor favourites "Head on a Platter", the "Ames room", which has an Alice In Wonderland effect on the size of the people in it, and the anti-gravity room. Branches are now open on four continents, and six new franchises, including one in Israel, are to open by the end of the year. (Photo by Denis LOVROVIC / AFP)

A girl poses at the "Head on a Platter" illusion of Zagreb's Museum of Illusions on May 23, 2021, a museum inspired by a US science TV show called "Brain Games" that creators wanted as a place where visitors could be entertained while stimulating their grey cells, and now they have licensed franchises from New York to Kuala Lumpur. - The museum displays dozens of optical illusions, including the visitor favourites "Head on a Platter", the "Ames room", which has an Alice In Wonderland effect on the size of the people in it, and the anti-gravity room. Branches are now open on four continents, and six new franchises, including one in Israel, are to open by the end of the year. (Photo by Denis LOVROVIC / AFP)

AFP/Denis Lovrovic

Servir sa tête sur un plateau sans verser une goutte de sang ou se prendre en photo en train de marcher au plafond, c'est possible dans un musée de Zagreb qui fait des émules de Paris à New York en passant par Kuala Lumpur.

«C'est quelque chose de différent, en rapport avec le cerveau mais aussi quelque chose de marrant», résume Roko Zivkovic, 39 ans, tête pensante du concept avec son ami Tomislav Pamukovic.

«Chambre d'Âmes»

Inspirés par Brain Games, populaire série américaine explorant les sciences cognitives, ils ont ouvert le Musée des Illusions en 2015 afin d'enrichir l'offre culturelle de la capitale croate face à l'augmentation de la fréquentation touristique.

Les visiteurs peuvent stimuler leurs petites cellules grises tout en s'amusant devant des dizaines de trompe-l'oeil, casse-têtes et autres illusions d'optique. Parmi les attractions les plus populaires, la «tête sur un plateau» où chacun peut s'admirer décapité ou la «chambre d'Âmes», où les visiteurs grandissent et rapetissent façon Alice au pays des merveilles.

30 musées

À la grande surprise des créateurs, le succès fut immédiat. L'année suivant l'ouverture, en 2016, le musée était le plus fréquenté de Zagreb avec plus de 100 000 visiteurs. Ils se lancèrent donc dans les franchises :Vienne, Belgrade, Berlin, New York, Paris, Dubaï, Le Caire, Kuala Lumpur, le concept a essaimé sur quatre continents.

«On ne s'est jamais arrêtés, on a aujourd'hui 30 musées à travers le monde», lance Roko Zivkovic, annonçant des ouvertures prochaines à Lyon, Milan, Séville, Budapest, Tel-Aviv et Philadelphie. Les concepteurs ne veulent pas d'un «musée classique» où les gens sont tenus de contempler en silence. Ils veulent qu'ils s'amusent et encouragent les visiteurs à prendre des selfies pour les partager en ligne, aspect clé de leur stratégie commerciale.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion