Chantier à Luxembourg – Seul au beau milieu du Royal-Hamilius
Publié

Chantier à LuxembourgSeul au beau milieu du Royal-Hamilius

LUXEMBOURG - Au milieu du chantier du Royal-Hamilius il ne reste plus que cet immeuble. Au numéro 49, boulevard Royal, on suit les travaux aux premières loges.

L’immeuble restant devra se fondre dans le Royal-Hamilius.

L’immeuble restant devra se fondre dans le Royal-Hamilius.

La scène est surréaliste. Et les habitués du boulevard Royal s’interrogent à juste titre. Mais pourquoi ce bâtiment est-il le dernier debout au milieu du chantier du Royal-Hamilius? Sera-t-il détruit un jour? Apparemment non, il faut en effet savoir que l’immeuble situé 49, boulevard Royal, à Luxembourg-Ville, ne fait pas partie du projet Royal-Hamilius! Le bâtiment, qui date des années 70, restera donc en l’état au cœur d’un pâté de maisons hypermoderne.

Pour les occupants, c’est un vrai crève-cœur. Et une perte d’argent conséquente de surcroît. Selon l’avocat du syndic de copropriété, Nicolas Thieltgen, qui s’est confié au Wort, «le bâtiment perd énormément de valeur: on estime à 6 millions d’euros le montant des pertes. Nous parlons ici d’abus de minorité, les deux copropriétaires récalcitrants vont devoir payer les conséquences de leurs actes».

Des détails

En effet, l’origine de cette situation ubuesque remonte à plusieurs années, à l’époque où la ville de Luxembourg menait les tractations avec les différents propriétaires des bâtiments qui ont disparu aujourd’hui sous les coups des pelleteuses.

«Les deux copropriétaires se sont opposés au projet. Ils ont refusé toute négociation. C’était à chaque fois pour des détails», avance encore l’avocat. Le comble de l’ironie dans cette affaire, c’est que les deux propriétaires ne vivent même pas sur place...

(Patrick Théry/L'essentiel)

Ton opinion