Polémique autour du film de Guy Ritchie – «Sherlock Holmes et Watson étaient homos»

Publié

Polémique autour du film de Guy Ritchie«Sherlock Holmes et Watson étaient homos»

Un mois avant la sortie du film «Sherlock Holmes», les allusions de l'acteur John Downey Jr scandalisent les ayants droit de l'œuvre de Conan Doyle: ils menacent d'interdire le tournage d'un second volet.

«C'étaient des tapettes, quoi?». Lancée sur un ton provocateur dans un talk-show américain, les allusions à l'homosexualité supposée de Sherlock Holmes et de son fidèle Watson font polémique, selon le magazine Têtu.

Interviewé à l'occasion de la sortie du film aux États-Unis, l'acteur Robert Downey Jr, qui incarne Sherlock Holmes aux côtés de Jude Law (Dr Watson), s'est fait chambrer dans l'émission de David Letterman.

«C'était peut-être une couverture»

«Certains ont parlé d'une relation d'une autre nature entre Sherlock Holmes et le Dr Watson», a lancé David Letterman. Réplique de Robert Downey Jr: «Vous voulez dire qu'ils étaient homos...» L'acteur ajoute, malicieux: «C'était peut-être une couverture, qui sait?»

Selon Rue89.com, quelques scènes du film semblent accréditer la thèse d'une relation intime entre les deux compères, qui dorment dans le même lit et s'exercent à la lutte. Mais c'est à peu près tout.

Respect de l'esprit véritable du livre

Reste que la boutade de Robert Downey Jr a déplu aux ayants droit américains du célèbre écrivain écossais Arthur Conan Doyle. Au point de menacer d'interdire l'exploitation future de l'œuvre au cinéma.

«J'espère qu'il ne s'agit que d'un exemple d'humour noir de la part de M. Downey. Je ne suis pas hostile à l'homosexualité, mais je veux que l'on respecte l'esprit véritable du livre», a déclaré Andrea Plunket au magazine Total Film. «Je sais que cela peut paraître sévère, mais je suis prête à retirer l'autorisation de réaliser d'autres films si ce thème est développé à l'avenir!», a-t-elle menacé.

La polémique tombe à pic: le film sortira le 3 février sur le écrans et ne pouvait rêver d'une publicité plus sulfureuse.

L'interview scabreuse de Robert Downey Jr: (sous-titrage: cliquez dans le coin inférieur droit)

Ton opinion