Au Luxembourg: Shopping avec une personal shopper: «Nacera m'a permis de me retrouver»

Publié

Au LuxembourgShopping avec une personal shopper: «Nacera m'a permis de me retrouver»

LUXEMBOURG – Dans un grand magasin de Luxembourg, une avocate suédoise a rendez-vous avec Nacera Meziadi, personal shopper, qui lui a choisi des tenues spécialement pour elle. Reportage.

par
Marine Meunier

«J'avais vraiment perdu toute joie de m'habiller». Après avoir passé deux ans à la maison, cette avocate de 42 ans ne savait plus comment s'apprêter pour sortir, jusqu'à sa rencontre avec Nacera Meziadi, personal shopper à Luxembourg. Avec son entreprise Prêt à oser, celle qui est aussi consultante en image des entreprises offre plusieurs prestations à ses clientes, qui souhaitent (re)trouver un style vestimentaire. «Vous savez qu'il faut 7 secondes pour se faire une première impression de quelqu'un?», interpelle Nacera Meziadi. L'apparence reste primordiale dans la société, c'est une manière de se présenter sans parler», assure-t-elle.

En raison de son travail, l'avocate suédoise résidant au Luxembourg est une habituée du tailleur sobre et du look noir et beige, même les week-ends. «Je suis constamment coincée dans une armoire remplie de costumes», admet-elle. Son envie: allier le chic et le décontracté.

«Changer les mentalités»

«Je n'aurais jamais choisi un jean, ça me rajeunit», s'étonne l'avocate face au miroir, lors de son essayage dans un grand magasin luxembourgeois. Dans le showroom privatisé pour l'occasion, un portant lui est dédié avec gilets, hauts, manteaux et vestes, des pièces spécialement choisies pour elle. Un rêve pour les accros au shopping, mais qui a un coût. Plusieurs forfaits sont proposés par Nacera Meziadi, avec des prix oscillant entre 150 et 700 euros selon le service demandé: analyse morphologique, colorimétrie ou encore accompagnement shopping de plusieurs heures.

Un budget conséquent mais «justifié» pour la personal shopper. «C'est un investissement intelligent, étant donné le nombre de pièces qu'on achète, pour ne porter au final que 20% de notre dressing. Mon idée est de changer les mentalités d'achat et d'aller vers des pièces qu'on peut mixer avec ce qu'on possède déjà».

1 / 17
LUXEMBOURG – Dans un grand magasin de Luxembourg, une avocate suédoise a rendez-vous avec Nacera Meziadi, personal shopper (à droite) qui lui a choisi des tenues spécialement pour elle.

LUXEMBOURG – Dans un grand magasin de Luxembourg, une avocate suédoise a rendez-vous avec Nacera Meziadi, personal shopper (à droite) qui lui a choisi des tenues spécialement pour elle.

Nicolas Chauty/L'essentiel
Après avoir passé deux ans à la maison, cette avocate de 42 ans ne savait plus comment s'apprêter pour sortir, jusqu'à sa rencontre avec Nacera Meziadi, personal shopper à Luxembourg.

Après avoir passé deux ans à la maison, cette avocate de 42 ans ne savait plus comment s'apprêter pour sortir, jusqu'à sa rencontre avec Nacera Meziadi, personal shopper à Luxembourg.

Nicolas Chauty/L'essentiel

Nicolas Chauty/L'essentiel

«Retrouver confiance»

Quand certaines veulent simplement s'offrir un relooking, d'autres ont un réel besoin de retrouver confiance en elles. «La plupart de mes clientes sont des femmes actives urbaines entre 35 et 50 ans qui ne savent plus comment se mettre en valeur. Mais, j'ai déjà eu affaire à des personnes en rémission et des mamans qui venaient d'accoucher», précise Nacera Meziadi. Un service qui attire aussi une part d'hommes: 10% de clients masculins, ajoute la consultante, «souvent à la recherche de tenues professionnelles mais aussi pour le week-end».

«Le client sort souvent grandi de ce type de séance, confie Nacera Meziadi. J'essaie de les faire sortir de leur zone de confort». La preuve? La quadragénaire suédoise a bien du mal à se reconnaître avec une veste en pied-de-poule, bien loin de son habituelle tenue monochrome: «C'est sublime, je n'aurais jamais regardé ça et pourtant j'adore», lâche-t-elle, face à la personal shopper, comblée. «Vous voyez, quand j'ai ce genre de réaction, j'ai tout gagné», sourit cette dernière. Un rendez-vous 100% bénéfique pour l'avocate qui repart avec de nombreuses pièces et des idées de look à reproduire. «Nacera m'a clairement permis de me retrouver».

Le Luxembourg en bref

Vous ne voulez rien rater de l'actualité au Luxembourg? N'en perdez pas une miette et retrouvez toutes les informations sur le Grand-Duché en bref dans notre ticker en suivant ce lien.

Ton opinion

23 commentaires