Armstrong persiste et signe – «Si j'étais en 1995, je me doperais à nouveau»

Publié

Armstrong persiste et signe«Si j'étais en 1995, je me doperais à nouveau»

Lundi, Lance Armstrong a refait surface dans les médias lors d'une interview avec la «BBC». Une première depuis ses aveux de dopage.

Cela faisait deux ans que Lance Armstrong s'était confessé à la prêtresse américaine de l'audiovisuel Oprah Winfrey. Dans ses réponses à la radio britannique BBC, le Texan a affirmé lundi que malgré le retrait de ses sept victoires sur le Tour de France, il avait toujours le sentiment de les avoir gagnés tout de même. Une des questions posées à l'ancien cycliste professionnel portait sur les choix qu'il avait faits dans le passé. Se doperait-il à nouveau s'il se retrouvait dans la même situation qu'en 1995?

«Si je courais en 2015, non, a-t-il répondu. Je ne le ferais pas à nouveau car je ne pense pas que j'en aurais besoin, a d'abord affirmé celui qui est suspendu à vie de toute compétition. Mais, si vous me ramenez en 1995, quand le dopage était complètement présent, je l'aurais probablement encore fait». Lance Armstrong a encore tenu à insister sur le fait qu'il n'était pas dopé lors de son comeback en 2009 et 2010.

En évoquant ensuite la période qui a suivi ses aveux, il l'a décrite comme une chute. «Je ne vis ma vie qu'à dix à l'heure, plus à cent».

(L'essentiel/J.-Ph. Pressl-Wenger)

Ton opinion