Adolf El Assal – «Si je perds, je saute dans la Moselle»

Publié

Adolf El Assal«Si je perds, je saute dans la Moselle»

ESCH-BELVAL - Nominé trois fois pour le meilleur clip, le réalisateur Adolf El Assal ira aux Youth
Music Awards confiant.

L'essentiel: Qu'est-ce qu'une victoire, demain soir, pourrait vous apporter, concrètement?

Adolf El Assal: Un peu de buzz, je l'espère. Ce serait l'occasion de faire connaître mon travail et celui des gens avec qui je collabore.

Vous êtes parmi les premiers à avoir misé sur l'image dans le rap luxembourgeois. Pourquoi?

Je faisais des clips vidéo en Angleterre pour pouvoir payer mes études. En revenant ici, j'ai vu le potentiel qu'il y avait chez certains artistes, mais il n'était pas mis en valeur.

Les jeunes qui sont venus après vous vous considèrent-ils plus comme un grand frère ou comme un concurrent?

Une fois qu'ils me connaissent, ils me voient comme un grand frère, parce que je suis toujours prêt à filer un coup de main à tout le monde. Même à prêter une caméra.

Que va-t-il se passer si vous perdez, demain soir?

(Rires) Je saute dans la Moselle, ou je tape un scandale comme Kanye West, la fois où il a perdu face à Justice, aux Europe Music Awards.

Recueilli par Kalonji Tshinza

Youth Music Awards, vendredi, à 20 h 30, à la Rockhal.

Ton opinion