Après les communales – «Si le projet rassemble, le parti importe peu»

Publié

Après les communales«Si le projet rassemble, le parti importe peu»

LUXEMBOURG - Au lendemain des élections communales, Charles Margue (TNS Ilres) analyse pour «L'essentiel» la situation au Luxembourg, semblable à ses voisins.

«Le Luxembourg va bien, estime pour L'essentiel Charles Margue, directeur de recherches à TNS Ilres, Institut d'études et de sondage. La question sociale est devenue moins importante, on constate une érosion naturelle de l'électorat socialiste. Dans le même temps, les Libéraux sont stables et les Verts confortés».

Selon lui, le résultat général des élections communales de dimanche, en l'occurrence cette défaite socialiste et un certain rajeunissement des élus, est sensiblement le même que celui vécu par les pays voisins du Grand-Duché lors des derniers scrutins.

Politique «noble»

Pour M. Margue, à Esch-sur-Alzette notamment, «les socialistes ont brisé un élan, un esprit d'équipe par leurs changements, dont le départ de Lydia Mutsch au gouvernement. Ce qui a permis au CSV de s'engouffrer dans la brèche».

Plus largement, «quand vous avez un projet politique qui rassemble, le parti et la couleur importent peu», ajoute le directeur de recherches. Cela est d'autant plus vrai, selon lui, «lorsque vous avez l'ambition de transformer une ville sinistrée en ville moderne, comme à Differdange. C'est le côté noble de la politique».

Comment a voté votre commune? Vous trouverez ici l'intégralité des résultats des élections communales au Luxembourg.

(Nicolas Chauty/L'essentiel)

Ton opinion