Portrait au Luxembourg: «Si Poutine veut attaquer, les Finlandais sont prêts»
Publié

Portrait au Luxembourg«Si Poutine veut attaquer, les Finlandais sont prêts»

LUXEMBOURG/HELSINKI - Tommi partage sa vie entre le Luxembourg et la Finlande, depuis 15 ans: il sait son pays natal préparé à une éventuelle agression de la Russie.

par
Marion Chevrier
Tommi est sous-officier réserviste de l'armée finlandaise.

Tommi est sous-officier réserviste de l'armée finlandaise.

«C'est une suite très logique»: Tommi Lappalainen n'est pas surpris que la Finlande ait déposé, mercredi, une demande d'adhésion à l'OTAN. «Notre pays collabore depuis de nombreuses années avec l'organisation et l'agression illégale, illégitime et immorale de la Russie en Ukraine a évidemment beaucoup accéléré les choses», explique à L'essentiel celui qui est installé au Luxembourg depuis une quinzaine d'années, mais qui retourne régulièrement en Finlande, pour des raisons professionnelles.

«Les Finlandais ne détestent pas la Russie mais se méfient des hommes qui la dirigent», confie le quinquagénaire. Au début des années 90, avec l'ère Eltsine, «nous avons espéré que la Russie devienne un pays comme les autres», soupire-t-il. Aujourd'hui, «il n'y a pas de panique parce que les Finlandais sont de nature calme, et aussi parce que la potentielle menace russe est dans notre lait maternel, nous avons toujours cela dans un coin de notre tête».

Un service militaire obligatoire

Un état d'esprit qui a poussé la Finlande à anticiper une potentielle agression. L'armée finlandaise ne compte que 13 000 professionnels mais peut s'appuyer sur 900 000 réservistes. Tous les hommes font en effet un service militaire de 6 à 12 mois et chacun est convoqué «tous les 3-4 ans» pour s'entraîner et se mettre à niveau. Tommi est pour sa part sous-officier réserviste: «Si Poutine veut attaquer, les Finlandais sont prêts». Ce producteur de télévision et de vidéos - notamment pour la webTV du Père Noël en Laponie - explique que même la caverne du Père Noël est un abri antinucléaire.

Tommi est prêt à défendre son pays mais a également tendu la main à ceux qui sont aujourd'hui pris pour cible par leur voisin russe: il a offert un drone de cinéma à l’effort de défense militaire et civile ukrainien: «Ce drone a été utilisé pas plus tard que l’hiver dernier, pour filmer le Père Noël et des vidéos de voyage. Aujourd’hui, ce fidèle serviteur a retrouvé une nouvelle vie en protégeant les enfants, les femmes et les personnes âgées dans le ciel ukrainien».

joulupukkitv.com

Il a également récolté 150 batteries de recharge et participé à l'organisation d'un concert de bienfaisance avec le groupe Lordi, connu pour sa victoire à l'Eurovision en 2006.

joulupukkitv.com

Ton opinion

8 commentaires