Affaire Trayvon Martin – «Si Trayvon avait été blanc, rien ne serait arrivé»

Publié

Affaire Trayvon Martin«Si Trayvon avait été blanc, rien ne serait arrivé»

S'exprimant cinq jours après la fin du procès, très suivi dans le pays car réveillant le spectre du racisme dans la société américaine, les parents de Trayvon Martin ont exprimé leur déception.

«Nous sommes encore sous le choc et incrédules» face au verdict, ont-ils indiqué sur NBC. George Zimmerman, 29 ans, a été acquitté samedi soir à l'issue d'un procès de plusieurs semaines. Il était accusé du meurtre, le 26 février 2012 à Sanford en Floride (sud-est), de Trayvon Martin, un adolescent noir de 17 ans qui marchait dans la rue sans armes. Zimmerman, qui était vigile bénévole dans son quartier, a affirmé avoir agi en légitime défense.

«Je pense que si Trayvon avait été blanc, rien ne serait jamais arrivé. De façon évidente, la race a joué quelque part un rôle», a insisté le père de Trayvon, Tracy Martin. Pour son épouse Sybrina Fulton, le système judiciaire «a d'une certaine manière trahi Trayvon». Interrogé sur un éventuel message à faire passer aux membres du jury, son mari a répondu: «Je ne comprends pas comment on peut laisser le meurtrier d'un enfant sans arme être libre dans la nature? Quel aurait été votre verdict s'il s'était agi de votre enfant?», a-t-il lancé. «Je voudrais qu'ils se mettent à notre place».

Interrogé pour savoir s'il souhaitait que des poursuites soient engagées au niveau fédéral contre Zimmerman, ou s'il comptait attaquer ce dernier au civil, le père du jeune Martin a répliqué: «Nous souhaiterions que le gouvernement fédéral se penche sur le dossier et examine toutes les options. Nous pensons simplement, en tant que parents, que quelque chose de plus aurait pu être fait».

(L'essentiel Online/AFP)

Ton opinion