Santé au Luxembourg: Six cancers du sein sur 1 000 mammographies en moyenne

Publié

Santé au LuxembourgSix cancers du sein sur 1 000 mammographies en moyenne

LUXEMBOURG – Au Grand-Duché en moyenne, sur 1 000 femmes qui passent une mammographie, 50 ont «des résultats anormaux» et six ont un cancer. L'opération «Octobre rose» est lancée.

par
Nicolas Chauty

Pexels

Octobre est arrivé et avec lui l'opération «Octobre rose», que l'on ne présente plus. Tout le monde semble aujourd'hui sensibilisé au combat contre le cancer du sein et pourtant, il représente encore 16% des cancers féminins dans le monde. «Au Luxembourg, le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquent et la principale cause de décès chez les femmes de 50 à 70 ans», rappelle ce lundi, le ministère de la Santé. Mais qu'est-ce qui est fait, concrètement, pour améliorer la situation?

«Le programme mammographie fête cette année ses 30 ans d'existence», explique le ministère de la Santé. Dans les faits, il permet d'inviter les femmes de 50 à 70 ans à passer un examen dans un centre de dépistage agréé, sur invitation, «tous les 23 mois». Ce programme «a prouvé son efficacité», note le ministère. Sur 1 000 mammographies réalisées, 50 en moyenne présentent «des résultats anormaux». Sur ces 50, toujours en moyenne, six femmes «seront diagnostiquées comme ayant développé cette maladie». Pour 2020, l'European Cancer Information System estimait à 497 le nombre de nouveaux cas de cancer du sein au Luxembourg.

Le dépistage? «Le plus tôt est le mieux»

Mi-septembre, la Commission européenne avait recommandé d'abaisser à 45 ans l'âge à partir duquel les femmes sont éligibles à un dépistage organisé du cancer du sein. Dans un sondage publié sur notre site, vous étiez une large majorité à réclamer un examen avant même l'âge de 40 ans. 30% des personnes ayant répondu estimaient même qu'il n'y avait pas d'âge pour se faire dépister, «le plus tôt est le mieux».

Durant tout le mois d'octobre, différentes opérations seront menées à travers le pays dans le cadre d'Octobre rose. La ministre de la Santé relayera des messages de prévention, des journées de sensibilisation auront lieu dans tous les hôpitaux, et «des chocolats en forme de sein seront distribués lors de différents évènements».

Pexels

Ton opinion

12 commentaires