Publié

Coronavirus en FranceSix enfants ont reçu une dose deux fois trop forte

Une anomalie a été constatée samedi dans un centre de vaccination contre le Covid-19 récemment ouvert au Mans, dans l'ouest du pays.

Les familles concernées ont immédiatement été informées.

Les familles concernées ont immédiatement été informées.

AFP/Image d'illustration

Six enfants ont reçu samedi «par erreur» une dose trop forte de vaccin Pfizer dans un centre de vaccination de l’ouest de la France. Ce jour-là, le centre départemental de vaccination de grande capacité du Mans, ouvert le 15 décembre, «a activé une ligne de vaccination pédiatrique» pour les enfants âgés de 5 à 11 ans risquant de contracter des formes graves de Covid-19 et ceux vivant dans l’entourage d’une personne immunodéprimée, ont expliqué dans un communiqué la préfecture de la Sarthe et les autorités sanitaires des Pays de la Loire.

Normalement, la dose administrée pour ce groupe d’âges correspond à 10 microgrammes de Pfizer pédiatrique et est portée à 30 microgrammes de Pfizer Comirnaty à partir de 12 ans, d’après la même source. «Lors des premiers vaccins administrés, six enfants ont reçu par erreur une dose de 20 µg (microgrammes, ndlr) de Pfizer Comirnaty. Constatant cette anomalie, outre les mesures prises pour les doses des vaccins suivants, le médecin référent du centre de vaccination a immédiatement contacté les familles concernées pour les informer et mettre en place avec elles les mesures nécessaires de suivi (…)», poursuit le communiqué de presse.

Selon l’Agence régionale de santé (ARS), les éventuels effets post-vaccinaux pour ces six enfants peuvent être principalement de la fièvre et des courbatures. «Aucune des familles n’a jusqu’ici rappelé le médecin-chef qui avait été informé des quelques symptômes qui s’étaient manifestés lors du premier contact (aucun symptôme pour cinq enfants, fatigues et courbatures pour le 6e)», ont précisé la préfecture et l’ARS.

(L'essentiel/afp)

Ton opinion