Slum Village, touchés par la poisse et la grâce

Publié

Slum Village, touchés par la poisse et la grâce

NANCY - Leur «Villa Manifesto EP» sort
la semaine prochaine.
L'occasion de retrouver
Slum Village en concert.

J Dilla est décédé le 10 février 2006. Baatin, lui, le 31juillet dernier. Tous deux des suites de maladie, pas de balles. Seul membre originel du groupe, T3 a, par une volonté de fer, trouvé la force nécessaire pour maintenir intacte la flamme de Slum Village, groupe dont le son emprunte directement au funk et à la soul de Motown, comprenez Detroit, ville d'où le trio était originaire.

Le premier album, «Fan-tas-tic Vol. 1», sort en 1996 sur cassette, et devient l'album de rap le plus piraté de cette dernière décennie. Le prochain, «Fantastic Vol. 2.» (2000), est lui aussi pour beaucoup un classique.

Si les deux premiers opus sont produits par feu J Dilla, les sorties suivantes tâcheront de rester fidèles à la trame d'origine, sans toutefois briller du même éclat. Avec Elzhi, greffé au groupe en 2002, T3 inaugure demain, la sortie du nouvel album digital, «Villa Manifesto EP».

Kalonji Tshinza

Slum Village, vendredi, 21 h,
à l'Autre Canal, 45, boulevard d'Austrasie, Nancy.
Prix: 16/19/22euros.
Support: J-Live.

Ton opinion