Piratage – Smart TV et Chromecast hackés pour PewDiePie

Publié

PiratageSmart TV et Chromecast hackés pour PewDiePie

Après s'être attaqués à des imprimantes, des hackers ont infiltré de nouveaux objets connectés pour afficher un message de soutien au célèbre youtubeur.

Le message d'avertissement fait la promotion du Suédois Felix Kjellberg, 29 ans, alias PewDiePie, qui compte plus de 79 millions d'abonnés à sa chaîne YouTube. (dr)

Le message d'avertissement fait la promotion du Suédois Felix Kjellberg, 29 ans, alias PewDiePie, qui compte plus de 79 millions d'abonnés à sa chaîne YouTube. (dr)

Des hackers ont forcé plus de 5 500 téléviseurs connectés et appareils Chromecast à diffuser un avertissement à la suite d'un piratage baptisé CastHack, rapporte Cnet, après le signalement de plusieurs victimes sur la plateforme Reddit. «Votre Chromecast/Smart TV est exposée à l'Internet public et expose des informations sensibles à votre sujet!», indiquait le message qui redirigeait les utilisateurs vers un site Internet pour en savoir plus sur le problème et le résoudre. «Vous devriez aussi vous abonner à PewDiePie», ajoutaient les hackers qui ont salué les victimes en signant de leurs pseudonymes HackerGiraffe et j3ws3r.

Il s'agit des mêmes pirates qui ont récemment perpétré des attaques contre des imprimantes mal sécurisées sur lesquelles ils avaient imprimé des messages de soutien au youtubeur suédois PewDiePie, Felix Kjelleberg de son vrai nom. Ce dernier est sur le point de céder sa 1re place au classement des youtubeurs avec le plus grand nombre d'abonnés sur la plateforme vidéo au profit de la chaîne indienne de musique T-Series, deuxième.

«Il ne s'agit pas d'un problème spécifique à Chromecast, mais plutôt du résultat des paramètres du routeur qui rendent les appareils intelligents, y compris Chromecast, accessibles au public», a fait savoir Google au site spécialisé. Les pirates ont exploité une vulnérabilité dans le standard Universal Plug and Play (UPnP) de certains routeurs qui rendent des appareils connectés accessibles sur Internet. Ils affirment que leur attaque était innocente, des pirates malveillants pouvant faire pire, par exemple en réinitialisant les appareils à distance. «Nous voulons juste nous amuser un peu tout en éduquant et en protégeant les personnes contre les dispositifs ouverts comme dans ce cas», a fait savoir HackerGiraffe à Cnet.

(L'essentiel/man)

Ton opinion