Au Luxembourg – Son bagage se trouve au Findel depuis deux mois

Publié

Au LuxembourgSon bagage se trouve au Findel depuis deux mois

LUXEMBOURG - Un frontalier a pris l'avion au Findel, le 1er septembre dernier, sans son bagage. Il demande à la compagnie concernée de lui envoyer à son domicile.

Le frontalier explique avoir dû débourser «plusieurs centaines d'euros» en raison de ce problème de bagage.

Le frontalier explique avoir dû débourser «plusieurs centaines d'euros» en raison de ce problème de bagage.

Editpress/Christian Schaack

Ses vacances sont depuis longtemps terminées. Mais le bagage de José*, un frontalier français, se trouve encore au Findel, alors qu'il a pris l'avion pour l'Espagne le... 1er septembre dernier. Comment cela est-il arrivé? José, qui a emprunté la compagnie Volotea, a connu un désagrément lorsqu'il est arrivé à Alicante. Son bagage n'a pas été mis dans l'avion, et est resté à l'aéroport de Luxembourg. «L'avion était trop lourd, explique Luxair. On a dit au sous-traitant Luxair Services de ne pas mettre le bagage dans l'avion». De son côté, la porte-parole de Volotea «n'arrive pas à expliquer ce qu'il s'est passé».

Mais José n'était pas au bout de ses peines puisque son bagage n'a pas pu être acheminé à Alicante via un autre vol, moyennant une escale. «Volotea n'a pas de contrat avec Luxair pour réacheminer les bagages», explique Luxair. Le passager devait donc attendre le prochain vol direct de Luxembourg à Alicante, prévu seulement... un mois plus tard.

«Des vacances gâchées»

«J'ai dû racheter vêtements, nécessaires de toilette, sous-vêtements sur place et tout ce dont on a besoin pour passer des vacances (lunettes de soleil, short, maillot de bain, crèmes etc...), déplore le frontalier. Au total, j'ai dû débourser plusieurs centaines d'euros pour pouvoir passer des vacances que j'attendais depuis plus de six mois, suite à un contexte très particulier. Des vacances gâchées».

En revenant de vacances, José* n'a pas récupéré son bagage au Findel. Il estime ainsi que c'est à l'une des deux sociétés de lui envoyer à son domicile. Luxair Services lui a pour sa part fait valoir que «même si la faute s'est produite à l'aéroport de Luxembourg, le transporteur emprunté par le client est et reste légalement responsable pour le bagage». En ce qui concerne Volotea, le frontalier indique avoir éprouvé des difficultés à joindre la compagnie espagnole. «La compagnie m'a proposé d'envoyer mon bagage chez moi, et même de m’indemniser. Mais je n'ai plus eu de retour depuis».

*Le prénom a été modifié.

(Olivier Loyens/L'essentiel )

Ton opinion