Aux Etats-Unis – Son piercing au téton a bien failli la tuer
Publié

Aux États-UnisSon piercing au téton a bien failli la tuer

Une Américaine de 33 ans été victime d'une septicémie qui, à défaut de lui coûter la vie, lui a valu de perdre l'implant mammaire de son sein gauche.

La serveuse espère pouvoir s'offrir un nouvel implant d'ici six mois.

La serveuse espère pouvoir s'offrir un nouvel implant d'ici six mois.

Facebook

Nikki Belzano, une jeune femme établie à Las Vegas, a déjà dépensé près de 18 000 euros pour obtenir la poitrine de ses rêves. C'est dire si elle accorde une grande importante à l'apparence de son décolleté. Mais l'Américaine de 33 ans a récemment vécu une expérience traumatisante qui lui a quelque peu ramené les pieds sur terre. Plus tôt cette année, Nikki a accidentellement arraché le piercing qu'elle s'était fait faire à un téton, raconte le Sun.

La blessure semblait se remettre plutôt bien, jusqu'à un matin où elle s'est réveillée avec une douleur insupportable. La jeune femme avait tellement mal qu'elle a fini par s'effondrer au travail. Arrivée à l'hôpital avec 40 °C de fièvre, Nikki était persuadée qu'elle allait mourir. L'Américaine avait en fait développé des streptocoques que son mari, atteint d'une angine, lui avait transmis. À cause de son téton infecté, la trentenaire était particulièrement exposée à une possible aggravation. Et cela a été le cas: les bactéries ont déclenché une septicémie (NDLR: un empoisonnement du sang qui peut s'avérer mortel) qui a ravagé les tissus du sein gauche de Nikki.

Les médecins n'ont eu d'autre choix que de retirer l'implant mammaire de la jeune femme pour lui sauver la vie. La barmaid espère pouvoir se payer une nouvelle prothèse dans les six mois, mais se concentre avant tout sur sa santé. «J'étais absolument effondrée de me retrouver avec un seul sein. Maintenant, je suis complètement plate d'un côté, mais de la chance d'être en vie. Je n'en reviens pas qu'une simple intervention comme un piercing puisse mener à une infection mortelle».

(L'essentiel/joc)

Ton opinion