Bande dessinée – Sorti de «Tramp», Josef va vivre sa vie d'aviateur

Publié

Bande dessinéeSorti de «Tramp», Josef va vivre sa vie d'aviateur

En attendant la suite de «Tramp», Jean-Charles Kraehn raconte la vie d'un pilote croisé dans sa série maritime.

Comment passer de la mer avec «Tramp» à l'air avec «L'Aviateur»? En suivant une idée de Philippe Ostermann, éditeur chez Dargaud. Le dessinateur Patrick Jusseaume au ralenti sur «Tramp 11» pour des ennuis de santé, le scénariste Jean-Charles Kraehn passe son temps en imaginant les aventures de Tanguy-la-Vie-Dure, un aviateur que son héros Calec a croisé en Indochine. «Dans "Le Trésor du Tonkin", le 9e album de "Tramp", on voit Tanguy-la-Vie-Dure en page 37. C'est un bourlingueur avec une cicatrice sur le visage. Digne d'une série à part. C'est ainsi qu'est né "L'Aviateur"», explique Jean-Charles Kraehn.

Tout commence dans le sud-est de l'Afrique de 1917. Josef, futur Tanguy, vit avec son père, un pasteur allemand, dans une région dominée par l’Allemagne: les actuels Rwanda, Burundi, Tanzanie et le nord du Cameroun. Lorsqu’il rend visite aux autres colons disséminés dans l’immensité de ces terres, le pasteur se déplace toujours en avion. À ces occasions, il initie son fils au pilotage. Un jour, à la suite d’une violente dispute, Josef s’enfuit à bord de cet avion, sans réaliser que la guerre fait rage dans cette région d’Afrique!

«Yann Calec, le personnage de "Tramp", est présent au début et à la fin de l'album. C'est lui qui permet de tisser un lien entre les deux histoires». Né en 1901, Josef a grandi en Afrique. On le retrouvera plus tard, à 50 ans, en Indochine sous les traits de Tanguy-la-Vie-Dure. Un clin d'œil de Jean-Charles Kraehn à l'époque, où gamin, il était très fan de «Tanguy et Laverdure», série signée Charlier. Dans cette Afrique de 1917, Josef bombarde les troupes allemandes depuis son Albatros, en leur lançant, à la main, des obus du haut du ciel. «Au début de la guerre de 14-18, l'aviation n'avait qu'un rôle de reconnaissance aérienne et les bombes n'existaient pas encore».

Après son enfance africaine, Josef/Tanguy va connaître la Postale, la cordillère des Andes, la route de Dakar. Et il n'échappera pas à la Seconde Guerre mondiale avant de se retrouver finalement embarqué pour l'Indochine. À raison d'un tome par an, «L'Aviateur» va donc encore croiser le chemin de «Tramp».

«L'Aviateur T. 1 - L'Envol». Jean-Charles Kraehn, Erik Arnoux et Chrys Millien. Dargaud.

(Denis Berche/L'essentiel)

Ton opinion