Bien-être – Souffrir pour la bonne cause

Publié

Bien-êtreSouffrir pour la bonne cause

LUXEMBOURG - La fréquentation des salles de sport augmente de façon exponentielle au Luxembourg, touchant aujourd'hui un public large.

Finie, l'époque du «Monsieur Muscles», cador des salles de musculation. Depuis environ deux à trois ans, le sport en salle a été pris d'assaut par le grand public.

«En tant que sportif de haut niveau, cette dynamique m'a surpris», explique Willy Lafaysse, coach sportif et président de Just2fun, un club de sport en plein air. «Il n'est pas rare de croiser des personnes plus âgées qui souhaitent garder la forme en salle. Même les cours pour enfants se développent».

Bien entendu, le public cible s'oriente cependant vers les actifs, hommes et femmes confondus. «Les salles s'adaptent de façon à ce que les gens puissent faire du sport avant et après le travail», souligne Willy.

Thomas Holzer

La cote du body pump s'envole

«La dimension musculation n'est plus fondamentale en salle», explique Fabrice Laurent, responsable de l'Athlectic Center à Luxembourg. Aujourd'hui, les adeptes se tournent plutôt vers des disciplines comme le fitness. Les tapis, le step et le vélo fonctionnent à plein régime. «Le body pump marche très bien aussi. Il s'agit de réaliser des mouvements en musique tout en soulevant des poids», ajoute Fabrice. Une alternative parfaite aux bancs de musculation!

Ton opinion