Elections communales – Sourire radieux des uns, grimace des autres

Publié

Élections communalesSourire radieux des uns, grimace des autres

LUXEMBOURG - Qui est satisfait de son résultat et qui doit faire face à une défaite au lendemain des élections communales? Voici un aperçu des vainqueurs et des vaincus.

Un vent de changement souffle sur de nombreux conseils communaux au Luxembourg, ce lundi, en particulier pour le CSV. Ce dernier célèbre un retour en force spectaculaire après sa défaite d'il y a quatre ans. Le parti chrétien-social a remporté deux sièges supplémentaires à Luxembourg-Ville, grâce au jeune député Serge Wilmes (35 ans) qui frappera désormais avec force à la porte du conseil communal.

À Esch-sur-Alzette, c'est un autre membre du CSV, Georges Mischo (42 ans), qui a suscité l'intérêt général au soir des élections. Avec 30,9% de voix, le CSV peut revendiquer le poste de bourgmestre dans la deuxième plus grande ville du pays.

Lex Delles fait également partie des grands vainqueurs. Le député-maire (DP) de 32 ans a obtenu la majorité absolue au conseil communal dans la commune de Mondorf-les-Bains. Chez les Libéraux, on se réjouit également des premières places qu'occupent Frank Colabianchi (Bertrange), Martine Dieschburg-Nickels (Strassen) et Jacques Sitz-Gretsch (Remich). Dans la capitale, la «Grande Dame» du parti démocrate (DP) Lydie Polfer, reste une valeur sûre.

Traversini, le prodige écologiste

À Differdange, le bourgmestre plein d'élan Roberto Traversini (Déi Gréng) remporte la victoire haut la main. Le parti écologiste a récolté 7 des 19 mandats dans la ville de l'acier. Après une campagne électorale mouvementée, Roberto Traversini a relégué son adversaire François Meisch (DP) au quatrième rang.

Alors que le CSV et Déi Gréng ont globalement atteint leurs objectifs, il en est tout autre pour le LSAP. Les socialistes ont, à une exception près, su défendre leurs bastions dans le sud du Luxembourg. Or, à Dudelange, le LSAP récolte 10 des 19 sièges autour du bourgmestre Dan Biancalana. À Schifflange et à Sanem, les socialistes demeurent également en tête. À Mertert-Wasserbillig, les élections ont une nouvelle fois été un succès personnel pour Jérôme Laurent (51,9% des suffrages) et à Diekirch, le rouge l'emporte également. Mais la douloureuse défaite àEsch-sur-Alzette a jeté une ombre sur le résultat des élections du LSAP et dans la capitale, la débâcle est amère pour les candidats en tête de liste Marc Angel et Cathy Fayot.

Qui sont les plus déçus? Outre le candidat de Differdange François Meisch, la bourgmestre LSAP d'Esch Vera Spautz compte parmi les grands perdants qui devront céder leur poste. C'était également la douche froide pour la députée-maire Joëlle Elvinger (DP), renversée par le CSV à Walferdange. Les bons résultats sur l'ensemble du territoire luxembourgeois de Déi Gréng sont obscurcis par la perte du poste de bourgmestre à Remich. Le titulaire du poste et député Henri Kox a perdu deux sièges. À Pétange, les nouveaux venus Déi Konservativ et l'ancien membre de l'ADR, Joe Thein, ont manqué leur entrée au conseil communal. Le parti des Pirates embarque à bord du conseil de Remich.

Comment a voté votre commune? Vous trouverez ici l'intégralité des résultats des élections communales au Luxembourg.

(Jörg Tschürtz/L'essentiel)

Ton opinion