Réponse «spontanée» – Sous les huées, Aznar répond par un doigt d'honneur

Publié

Réponse «spontanée»Sous les huées, Aznar répond par un doigt d'honneur

L’ancien Premier ministre espagnol n’a pas manqué de doigté pour répondre à certains universitaires de gauche qui le huaient. Il leur a répondu avec spontanéïté.

Invité la semaine dernière à l’université d’Oviedo pour donner une conférence sur la crise économique, José Maria Aznar, l’ancien Premier ministre espagnol, s’est fait accueillir par des étudiants de gauche à coups d’insultes de toutes sortes.

Il s’est notamment fait traiter de «fasciste» (son parti, le Partido Popular est un parti de droite issu des cendres du franquisme), «criminel de guerre» (pour son soutien sans réserves aux Américains lors de l’invasion de l’Irak) et «terroriste», relate El Pais.

Critiques de toutes parts

Et pour répondre à des contestataires aussi virulents, le conservateur n’y est pas allé par quatre chemins. Il a regardé les universitaires en leur souriant, avant de leur faire un doigt d’honneur et d'affirmer ironiquement: «Vous ne pouvez pas vivre sans moi».

L’incident aurait pu passer inaperçu, mais, immortalisé par les photographes présents sur place, le geste peu élégant du politicien a rapidement fait le tour du web et des médias espagnols. Et les critiques n’ont pas tardé à affluer de toutes parts.

«La liberté d’expression doit être défendue»

«Ceci explique les carences de l’actuel leader de l’opposition», a affirmé Alvaro Cuesta, secrétaire des libertés publiques et Droits des citoyens du Psoe, le Parti socialiste ouvrier espagnol. Le politicien faisait référence à Mariano Rajoy, le successeur d’Aznar au Partido Popular.

Javier Solana, le secrétaire général du Conseil de l’Union européenne, a lui affirmé que «la liberté d’expression doit être défendue en Espagne, qu’on soit d’accord ou pas» avec les idées de l’ancien chef du gouvernement.

lessentiel.lu avec atk

Ton opinion