Sri Lanka: l’armée bombarde un repaire tamoul

Publié

Sri Lanka: l’armée bombarde un repaire tamoul

Le cessez-le-feu est définitivement de l’histoire ancienne. L’armée a bombardé les lignes des rebelles.

L'armée du Sri Lanka a annoncé jeudi "le bombardement réussi" d'un repaire de chefs rebelles séparatistes tamouls dans le nord de l'île, au lendemain de la fin officielle du cessez-le-feu de 2002.

"Des avions de chasse de l'armée de l'air du Sri Lanka ont pris pour cible un rassemblement de hauts dirigeants des LTTE (Tigres de libération de l'Eelam tamoul) dans la ville de Killinochchi", a indiqué le ministère de la Défense dans un communiqué.

"Les pilotes ont confirmé que les lieux avaient été totalement détruits", ont poursuivi les autorités militaires. Le site internet proche des rebelles tamouls, TamilNet, parle lui de sept civils blessés après que des avions de combat ont frappé à quatre reprises une zone habitée par des civils.

Une dizaine de maisons ont été soufflées dans cette région contrôlée par les insurgés, selon la même source. Les violences redoublent d'intensité depuis quelques semaines.

Mercredi, au moins 24 civils ont été tués et des dizaines d'autres blessés par un attentat à la bombe contre un bus dans le sud le jour de la rupture officielle du cessez-le-feu scellé le 23 février 2002 entre le gouvernement et les séparatistes tamouls, sous l'égide de la Norvège.

Ton opinion