US Open: Stefanos Tsitsipas sorti d’entrée par un qualifié

Publié

US OpenStefanos Tsitsipas sorti d’entrée par un qualifié

Le Grec, cinquième joueur mondial, a concédé 11 jeux de suite (!) avant de se reprendre vaguement. Il n’a cependant pas réussi à éviter l’élimination face au Colombien Daniel Galan (ATP 94).

Stefanos Tsitsipas n’a pas l’air de comprendre ce qu’il vient de lui arriver…

Stefanos Tsitsipas n’a pas l’air de comprendre ce qui vient de lui arriver…

AFP

Le Grec Stefanos Tsitsipas, 5e mondial, a été éliminé lundi dès le premier tour de l’US Open par le Colombien Daniel Galan, 94e à l’ATP et passé par les qualifications. Le score: 6-0, 6-1, 3-6, 7-5. «Je suis super heureux!»,  a lancé Galan, qui jouait son tout premier match dans le tableau principal du Majeur américain. Il affrontera au prochain tour l’Australien Jordan Thompson (102e).

Tsitsipas, qui a semblé gêné au bras droit en début de partie, confirme que l’US Open est le Majeur qui lui réussit le moins: il n’a jamais dépassé le 3e tour à New York, alors qu’il a atteint la finale à Roland-Garros, les demi-finales en Australie et les 8es de finale à Wimbledon.

«Quand il a commencé à mieux jouer, je suis devenu plus nerveux moi-même. Mais j’ai réussi à retrouver mon calme et, même si j’ai perdu le troisième set, je sentais que je jouais de mieux en mieux», a confié le Colombien. Après 53 minutes de jeu, et alors qu’il menait 6-0, 5-0, Galan a concédé son premier jeu de la partie.

Mais après la perte inéluctable de la deuxième manche, Tsitsipas a semblé en mesure de renverser la partie: il a rapidement pris les commandes du troisième set pour revenir à deux sets à un. Pourtant, le Colombien a repris le dessus dans la 4e manche: Tsitsipas a sauvé huit balles de match avant de s’incliner sur la neuvième.

Taylor Fritz prend aussi la porte

Tsitsipas n’est pas la seule tête d’affiche de l’US Open à avoir pris la porte. L’Américain Taylor Fritz, 12e joueur mondial et tête de série n°10 du tournoi, a également été éliminé par un joueur issu des qualifications. Son compatriote Brandon Holt, 24 ans et matricule… 303 à l’ATP, l’a en effet éliminé en quatre sets, 6-7 (3) 7-6 (1) 6-3 6-4. Holt rencontrera au deuxième tour l’Argentin Pedro Cachin (27 ans/ATP 66).

Si Brandon Holt n’est pas vraiment connu du grand public, il a de qui tenir: ce n’est autre que le fils de Tracy Austin, Américaine d’aujourd’hui 59 ans, qui a été n°1 mondiale pendant 22 semaines, en 1980, et qui a remporté 35 titres sur le circuit WTA, dont l’US Open à deux reprises: en 1979 à l’âge de 16 ans et demi (elle reste à ce jour la plus jeune gagnante du tournoi new-yorkais), puis en 1981.

Simona Halep prend aussi la porte

(AFP/SC)

Ton opinion

0 commentaires