Concert au Luxembourg – Stereophonics a offert un généreux set rock

Publié

Concert au LuxembourgStereophonics a offert un généreux set rock

LUXEMBOURG - Le groupe gallois était de retour à l'Atelier, mardi, où il a fait parler l'expérience autant que l'enthousiasme.

Faut-il encore présenter Stereophonics? Fer de lance de la scène britpop dans les nineties, les Gallois ont sorti dix albums depuis leurs débuts en 1992, et écoulé plus de dix millions d'exemplaires à travers le monde. Trois ans après son dernier passage, le groupe de Kelly Jones revenait au Grand-Duché, mardi, pour la cinquième fois en dix ans. Une bonne habitude dont les fans, qui avaient rempli l'Atelier, ne s'étaient pas lassés.

Les Britanniques attaquaient pied au plancher, avec les rythmés «Chances Are», extrait de leur dernier album «Scream Above the Sounds», paru en octobre dernier, ou «C'est la Vie». Kelly Jones n'avait d'ailleurs pas besoin de hurler pour se faire entendre. Le charismatique gallois posait sa voix un brin rocailleuse avec aisance, prenant même la peine d'annoncer les morceaux. Le dixième opus du groupe était à l'honneur avec les efficaces «Caught by the Wind» et «Taking a Tumble», l'aérien «What's All the Fuss About?» ou l'émouvant «All in One Night».

Mais Stereophonics prenait un malin plaisir à revisiter une discographie conséquente. Les ballades étaient de la partie, comme «Maybe Tomorrow» sur lequel Kelly Jones dégainait la guitare acoustique, la country de «Step On My Old Size Nines» ou «Graffiti on the Train». Les Britanniques interprétaient enfin quelques-uns de leurs premiers hits, comme «Pick a Part That's New», et offrait une petite session britpop pour conclure. Rendez-vous à la prochaine date.

(Cédric Botzung/L'essentiel)

Ton opinion