Football – Stoichkov dénonce le racisme bulgare et craque

Publié

FootballStoichkov dénonce le racisme bulgare et craque

En pleurs sur un plateau TV, l'inoubliable Ballon d'or 1994 souhaite de lourdes sanctions contre sa fédération nationale.

Hristo Stoitchkov a pleuré à chaudes larmes.

Hristo Stoitchkov a pleuré à chaudes larmes.

Capture d'écran Instagram

Ballon d'or 1994, ancienne star du FC Barcelone, Hristo Stoichkov a honte des supporters de football de son pays. Le plus prestigieux des joueurs de l'histoire du ballon rond bulgare - c'était un régal de le voir évoluer! - a violemment critiqué l'attitude de certains crétins du public de Sofia, lors de la rencontre contre l'Angleterre (0-6), qualificative pour l'Euro 2020.

Pour rappel, ce match avait été interrompu à deux reprises à la suite de cris racistes - des cris de singes - destinés aux joueurs anglais de couleur. Six personnes ont d'ailleurs été interpellées dans le cadre de cette affaire, a annoncé mercredi la police bulgare, ajoutant que l'enquête était toujours en cours. L'UEFA a également ouvert une procédure disciplinaire contre la fédération bulgare.

Convié sur le plateau d'une chaîne hispanophone américaine, TUDN en l'occurrence, Hristo Stoichkov ne s'est pas dérobé lorsqu'il a été sollicité sur ce scandale. «Quelle est la solution? Que les supporters soient interdits de stade, ou des sanctions plus fortes encore. Comme en Angleterre il y a quelques années. Cinq ans sans aller dans les stades. Les gens ne méritent pas de souffrir», a-t-il confié. Puis il a baissé la tête et a pleuré à chaudes larmes, comme un gosse.

Hristo Stoichkov a par ailleurs affirmé qu'il souhaitait de lourdes sanctions, de la part de l'UEFA, contre sa fédération nationale. Blaise Craviolini

(L'essentiel/Sport-Center)

Ton opinion