Strip-tease en Israël contre l’arme nucléaire

Publié

Strip-tease en Israël contre l’arme nucléaire

JÉRUSALEM - Des militants de Greenpeace se sont déshabillés hier lors d’une conférence sur le nucléaire iranien organisée par l’université de Tel-Aviv pour dénoncer la prolifération des armements nucléaires au Moyen-Orient.

Après avoir brandi des pancartes sur lesquelles était écrit «Débarrasser le Moyen-Orient de la technologie nucléaire» ou «Un nouveau Moyen-Orient est un Moyen-Orient sans nucléaire», ces militants se sont dévêtus dans la salle où se trouvait notamment le président israélien, Shimon Peres.

Des vigiles de l’université ont ensuite expulsé les activistes. Selon des experts étrangers, Israël, qui a refusé de signer le Traité de non-prolifération des armes nucléaires, dispose d’au moins 200 ogives nucléaires ainsi que de missiles longue portée.

Ton opinion