Bolide électrique – Subaru veut renouer avec son ADN sportif
Publié

Bolide électriqueSubaru veut renouer avec son ADN sportif

Subaru a dévoilé plusieurs nouveaux modèles au Tokyo motor show. La marque se veut résolument sportive et en a mis plein la vue avec son bolide électrique de plus de 1000 ch.

Grâce à ses quatre moteurs Yamaha, le concept Subaru STI E-RA développe plus de 1000 ch.

Grâce à ses quatre moteurs Yamaha, le concept Subaru STI E-RA développe plus de 1000 ch.

Subaru

Subaru a connu de gros succès en rallye automobile. Mais depuis que le constructeur nippon s’est officiellement retiré du championnat du monde WRC en 2008, il n’y a plus que des Impreza privées sur les pistes. Et si Subaru propose encore des modèles pour le plaisir du pilotage outre-mer, l’heure est, depuis quelques années, à l’économie en Europe.

Un nouveau modèle captivant

Subaru montre désormais qu’il subsiste une flamme qui ne demande qu’à être ravivée. Au salon de l’automobile de Tokyo, les Japonais ont non seulement présenté de nouvelles versions STI de plusieurs modèles, parmi lesquelles celle de la Solterra électrique, mais en ont également mis plein la vue aux spectateurs avec le concept STI E-RA, un bolide électrique développant 1088 ch (800 kW), fournis par quatre moteurs répartis sur chaque roue.

Peu d’information sur les performances

Chaque moteur peut être contrôlé indépendamment, ce qui permet d’avoir une transmission intégrale entièrement variable avec vecteur de couple dynamique, offrant ainsi les avantages d’une conduite dynamique. La puissance électrique provient d’une batterie relativement petite d’une capacité de 60 kWh. On ignore pour l’heure l’autonomie du bolide. Les Japonais n’ont pas non plus communiqué de détails sur ses performances de conduite. Il est fort probable que le véhicule participe au championnat Electric GT, vu qu’il remplit les conditions techniques.

Le nom du bolide prête toutefois à confusion. Car RA est l’abréviation de Record Attempt (tentative de record). Subaru a également annoncé que la voiture à quatre roues motrices montrera ce qu’elle a dans le ventre l’année prochaine, sur la boucle nord du Nürburgring. Les Japonais visent toutefois une vitesse de tour de 6 minutes et 40 secondes, ce qui est bien loin d’être un record pour des voitures électriques. Celui-ci est actuellement détenu par la Volkswagen ID.R, avec un temps de 6:05,33.

(L'essentiel/Dave Schneider)

Ton opinion