Chiffres officiels – Surmortalité liée au Covid? Pas au Grand-Duché

Publié

Chiffres officielsSurmortalité liée au Covid? Pas au Grand-Duché

LUXEMBOURG - Durant le premier semestre de l'année 2020, le Grand-Duché n'a pas connu de surmortalité liée à l'épidémie de coronavirus. Des chiffres officiels l'attestent.

Lors des six premiers mois de l'année 2020, le Luxmebourg n'a pas connu de surmortalité liée au Covid-19 par rapport aux trois années précédentes.

Lors des six premiers mois de l'année 2020, le Luxmebourg n'a pas connu de surmortalité liée au Covid-19 par rapport aux trois années précédentes.

Les chiffres publiées, ce vendredi matin par la ministère de la Santé, dans une réponse parlementaire, ne doivent pas nous faire baisser la garde par rapport au coronavirus, mais ils sont très clairs, nets et précis. Lors des six premiers mois de l'année 2020 au Luxembourg, il n'y pas eu de surmortalité par rapport aux mêmes périodes lors des quatre années 2016/2017/2018/2019.

Au Grand-Duché, le registre des cause de décès indique en effet que 2 065 personnes sont décédés en moyenne de janvier à juin lors des années 2016-2019, alors qu'on dénombre trois décès de moins (2 062) lors de ce même premier semestre au cours de cette année 2020.

Des périodes plus longues à l'étranger

Selon Paulette Lenert, le Luxembourg a pourtant bel et bien connu une période de surmortalité, mais uniquement lors de la semaine numéro 15. Du 6 au 12 avril 2020, donc lors de la 4e semaine de confinement prononcée au Grand-Duché le lundi 16 mars, la surmortalité est montée de 40%, passant de 79 décès en moyenne de 2016 à 2019 contre 110 décès en 2020.

D'autres chiffres publiés par Eurostat soulignent que le Luxembourg a même connu une surmortalité de 64% lors de cette terrible semaine 15 qui a également été pour le moins éprouvante dans les pays limitrophes. Du 6 au 12 avril 2020, la Belgique a connu une surmortalité de 107%, la France (56%) et l'Allemagne (14%). À ce même moment précis, des pays comme l'Italie (54%), mais surtout l'Espagne (115%) ont eux aussi connu une période de surmortalité. Une période pouvant même s'étendre de 3 à 5 semaines, alors qu'au Luxembourg, cela n'a concerné qu'une seule semaine.

(fl/L'essentiel )

Ton opinion