Ferguson – Survivante de la Shoah, elle participe aux émeutes

Publié

FergusonSurvivante de la Shoah, elle participe aux émeutes

Hedy Epstein, 90 ans, a été arrêtée par la police lundi dans le Missouri, car elle participait à un rassemblement après la mort d'un jeune adolescent noir abattu le 9 août dernier par un policier.

C'est un drôle de cadeau d'anniversaire. Trois jours après avoir fêté ses 90 ans, Hedy Epstein a été interpellée par la police lundi 18 août, à Saint-Louis. La nonagénaire fait partie des huit personnes arrêtées après l’organisation d’une manifestation pacifique de protestation après la mort de Michael Brown, un jeune Noir abattu par la police au début du mois d'août.

L'objectif de la manifestation, qui s’est terminée devant les locaux du gouverneur Jay Nixon, à l’origine de la décision de déployer la Garde nationale pour tenter de contenir les débordements, était de dénoncer le déploiement de l'armée dans cette banlieue de Saint-Louis. «Je manifeste depuis que je suis adolescente. Je ne pensais pas que je ferais encore ça à 90 ans», a-t-elle expliqué à «The Nation» lors de son interpellation pour «refus de dispersion». «Nous devons nous indigner aujourd'hui pour que les gens n'aient pas à le faire lorsqu'ils auront 90 ans.»

L'arrestation de cette mamie a provoqué une vague d'indignation aux Etats-Unis, d'autant plus qu'Hedy Epstein est loin d'être une inconnue. Née à Fribourg-en-Brisgau (en Allemagne) en 1924, elle échappe à l'Holocauste en fuyant vers l'Angleterre, tandis qu'une grande partie de sa famille périra à Auschwitz. Depuis, la nonagénaire est de tous les combats sur les droits humains. Elle avait par exemple été accusée de faire la promotion du terrorisme il y a dix ans, car elle comparaît la situation des Palestiniens et celle des Juifs durant la Seconde Guerre mondiale. En 2008, si sa santé le lui avait permis, elle aurait embarqué à bord d'un bateau de la flottille humanitaire pour Gaza.

C'est donc en toute logique qu'Hedy Epstein s'est engagée auprès des manifestants pour dénoncer la brutalité policière après la mort de Michael Brown à Ferguson.

(L'essentiel/ afp)

Accalmie sur le terrain

Ferguson a connu une accalmie dans la nuit de mercredi à jeudi, après la visite du ministre de la Justice, Eric Holder. Seulement six personnes ont été arrêtées mercredi soir, contre 47 la veille. Les manifestants se sont également abstenus de lancer des projectiles et de tirer avec des armes comme lors des pires moments des émeutes.

Ton opinion