Dopage/cyclisme – Suspendu jusqu'en 2024, Ricco est encore pincé

Publié

Dopage/cyclismeSuspendu jusqu'en 2024, Ricco est encore pincé

Riccardo Ricco a été pincé par la police italienne alors qu'il achetait des produits dopants sur le parking d'un fast food. L'ancien cycliste jure n'y être pour rien.

Riccardo Ricco n'est pas près de faire à nouveau du cyclisme.

Riccardo Ricco n'est pas près de faire à nouveau du cyclisme.

AFP

Soit Riccardo Ricco est malhonnête? Soit c'est l'homme le plus malchanceux du monde. Toujours est-il que le cycliste italien a été une nouvelle fois appréhendé par la police dans un affaire de dopage. Alors qu'il avait déjà écopé de 12 ans de suspension après plusieurs affaires, il a été pris en flagrant délit d'achat de produits dopants sur un parking de fast food, à Livourne (en Italie).

«J'étais au mauvais endroit au mauvais moment, s'est-il défendu par le biais de son avocat. Ils n'ont rien à voir avec moi.» Dans un communiqué, l'homme de loi insiste sur le fait que Riccardo Ricco n'a pas été surpris avec des produits sur lui. Qu'ils appartenaient à un ami.

En 2008, l'Italien avait été exclu du Tour de France après avoir été contrôlé positif à l'EPO. De retour de suspension, il avait été viré par son équipe pour s'être auto-transfusé. Une infraction qui lui a quasiment coûté la vie. Cette nouvelle frasque lui a valu une suspension de 12 ans, soit jusqu'en 2024.

(L'essentiel/gyb)

Ton opinion