«TPMP»: «T'es une merde»: violent clash entre Hanouna et un député

Publié

«TPMP»«T'es une merde»: violent clash entre Hanouna et un député

«T'es une merde», «bouffon», «abruti». Cyril Hanouna s'est déchaîné contre le député insoumis Louis Boyard, jusqu'à exercer une pression physique sur ce dernier sur le plateau de «TPMP». Un moment de télé, mais aussi un sujet très politique.

Un présentateur de télévision à deux doigts d'en venir aux mains avec un député. L'altercation entre le député LFI Louis Boyard et le présentateur de l'émission «Touche pas à mon poste» Cyril Hanouna, diffusée en direct sur C8, a déclenché un véritable tollé sur les réseaux sociaux.

À l'origine de cette prise de bec, beaucoup plus politique qu'elle en a l'air, une charge du député Insoumis contre Vincent Bolloré, l'une des plus grosses fortunes de France, et accessoirement propriétaire du groupe Canal+ auquel appartient C8. L'élu a accusé le milliardaire «d'avoir déforesté le Cameroun» et «participé à l'appauvrissement de l'Afrique». «Excuse-moi mon chéri, tu sais que t'es dans le groupe Bolloré? Qu'est ce que tu viens foutre ici alors?», lui a immédiatement rétorqué Hanouna.

S'en est suivie une montée d'adrénaline au cours de laquelle les insultes ont fusé. Rappelant que Louis Boyard a été chroniqueur dans cette même émission – «Ça ne te dérangeait pas de prendre de l'argent quand t'es venu ici» – Cyril Hanouna s'est montré particulièrement agressif envers l'élu, le traitant de «merde», de «bouffon» et de «tocard».

«T'es venu ici pour faire le malin (…) Arrête de te la raconter, je m'en bats les c******* que tu sois élu. Tu crois que j'ai peur de toi? (…) Si t'es député, c'est grâce à nous. T'as même pas de liberté à l'Assemblée nationale, dès que tu parles ils te ferment ta gueule», a également balancé le présentateur de télévision.

«T'es un irresponsable Cyril. Tu fais ton buzz sur le racisme, vous ne vous rendez même pas compte du mal que vous faites au pays», lui a répondu Louis Boyard. «C'est toi qui fais monter le racisme», a enchaîné Hanouna.

L'embrouille se termine sur un moment surréaliste, Cyril Hanouna quittant son pupitre et se rapprochant du député comme pour exercer une sorte de pression physique, tout en prétendant vouloir calmer le jeu. Louis Boyard a finalement quitté le plateau, sous les huées du public.

Au lendemain de cette séquence, les réactions outrées, moqueuses ou atterrées, selon le point de vue politique, se sont multipliées sur les réseaux sociaux. L'Arcom, le gendarme de l'audiovisuel français, a indiqué vendredi avoir été saisi.

(th)

Ton opinion

59 commentaires